Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Le forum fut ouvert le 26 Mars 2010 à 14 heures
Vous pouvez trouver des personnages crées par les membres à disposition ici !
Pour voir nos <i>animations</i> et <i>sujets de groupes</i> venez ici

Partagez | 
 

 _ Spécialité du chef (Katherina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: _ Spécialité du chef (Katherina)   Mer 24 Mar - 13:14

Une lumière ambiante se laissait entrevoir par la fenêtre de mon appartement, c’était la façade du bâtiment, de mon bâtiment et également de mon commerce « le Mystic Grill », un bar que j’ai ouvert un peu après mon arrivé en ville pour dire d’avoir des repères et puis je le voulais pour une raison que j’ignore encore, je pensais déjà avoir envie d’ouvrir un bar qui fait restaurant à la fois. Sortant alors de ma douche dans une serviette blanche rapidement attaché à mon tour de taille, j’attrapai un jean dans mes tiroirs ainsi qu’un chemisier bleu, de l’Armani bien sur, j’aimais porter des fringues tiptop et surtout paraitre bien habillé ! Avant de les enfiler, je me mis devant le miroir et appliqua mon Déodorant et tout ce qui fallait pour bien me préparer, un rituel que touts les hommes avaient mais bien sur, je m’étais rasé dans la matinée déjà. Je me lève souvent très tôt dans les environs de 9 heures afin de nettoyer le bar après le lendemain mais j’aime ça aussi car je ne suis pas du genre à me lever à 12 heures sauf par exceptions. Avalant la dernière bouchée d’eau qui allait me permettre de retirer du dentifrice de ma bouche, je regardais la classe ne lâchant pas mes légères cernes des yeux, rien de grave car je n’avais surement que 4 heures de retards car dans mon métier l’on dort très tard ou voir pas assez. Ayant terminé de m’apprêter, j’avais enfilé le jean et la chemise que je laissais légèrement ouverte au dernier bouton car j’avais très vite chaud comme très vite froid mais simplement par ce que derrière le bar, il faisait très chaud.

Descendant alors les grands escaliers qui séparent le bar de mon appartement, j’arpentais les tables et je mettais également les boules de billards comme il le faut dans le petit triangle dont j’ignorais bêtement le nom, je ne savais point comment le nommer mais je savais qu’il devait être bien préparé. Ensuite j’ajusta les derniers verres que l’on posait sur les étagères, je voulais que tout soit prêt pour l’arrivé de ma barman, elle qui est si douce et pourtant si triste et que j’aime mais qui est aussi ma meilleure amie… je ne peux point savoir comment se finira cette histoire car je m’y perd parfois et je ne veux pas la briser encore plus qu’elle ne l’est déjà, c’est marrant mais je ne veux pas qu’elle perde un ami si cela se passait mal cependant je doutais que cela se passe aussi mal. Je m’assis alors sur l’un des sièges du bar, je comptais le fond de caisse et y mettait un peu de monnaie avant de laisser le reste dans le coffre. Nous étions un vendredi donc les jeunes de la ville n’allait surement pas tarder à venir pour dire de fêter « le week end »… J’adorais ce genre de jour car nous nous amusions bien enfin en début de soirée avant que Katherina commence à attraper une bouteille et je ne peux pas l’empêcher bien que ça me fait si mal de la voir boire autant et se faire tant de souffrance alors qu’elle n’a rien fait pour le mériter…

C’est là que j’entendis la porte s’ouvrir, une première troupe de jeunes entrait avec un sourire qui me donna automatiquement envie de faire pareil car et bien c’était très agréable de voir les gens heureux, vous n’avez jamais souris bêtement quand vous voyez un couple qui sort de l’hôpital avec un bébé qui vient de naitre ou encore lors d’une demande en mariage lorsqu’on voit le regard de la femme et les yeux du couples qui brillent comme ci nous y avions incorporé des étoiles. C’est peut-être stupide mais j’ai toujours réussis à apprécier ce genre de moment et à le discuter avec sagesse. Au final en une heure, peu de jeunes sont arrivés, surement qu’une fête était donné au pont Wickery ce qui arrivait souvent dans les débuts de l’automne et au final…. Nous avions seulement 5 personnes prés de la table de billards et deux ou trois couples sur les tables surement pour des rencards mais encore des classiques. La musique laissait entendre « How Do You Dream » de 9 Ball. J’adorais préparer des pistes de lectures pour le bar chaque après-midi et différente d’ailleurs je pense que nous avons beaucoup de clients qui viennent pour la bonne musique ce qui est bien agréable d’ailleurs et me fait rire car pourtant je ne suis pas un gars qui a une bonne oreille en musique mais plus vite en films. J’ai vu 85% des films existants et d’ailleurs je suis une encyclopédie du cinéma et je cite souvent certains films. Mais cette chanson, je l’aimais car elle me faisait cruellement penser à Kath qui ne parlait que rarement de ses rêves mais encore de son passé si mystérieux d’où vient apparemment sa tristesse.

Je l’a voyais, elle arrivait apparemment sur le porche du bâtiment, rien que de la voir arriver, j’en avais le cœur qui battait mais est-ce qu’elle s’en doutait ? Je ne savais point mais cette image que je voyais d’elle à chaque fois qu’elle arrivait et s’approchait de moi était celle que je voyais en dormant chaque soir alors que je ferme les yeux m’apprêtant alors à rêver pour une nuit de plus, j’avais l’air idiot mais j’étais figé pratiquement entrain de rêver et j’avais la même étoile que l’on insère dans les yeux des couples dont je parlais plus tôt ! Elle arrivait et j’étais toujours figé comme un abruti, je devais sortir de mes rêves et je le fis simplement et secouant ma tête légèrement comme un dingue et souriant avec un léger rire qui ne pouvait pas me surprendre car elle était si belle et pourtant si naturelle, tout ce qu’un homme aime chez une femme ou bien peut-être pas mais j’aimais ça !
— Bonjour à toi, mon doux croissant de lune. Bonne nouvelle, il n’y a personne ou presque donc je t’invite…
Je ne savais point que continuer alors je réfléchis à ce que je pourrais dire durant quelques minutes et je vous annonce que les surnoms ridicules, c’est mon rayon, ils ont l’habitude pour que j’en donne parfois même des pires mais pour une fois, je le pensais mais je donnais l’impression que c’était encore l’un des milliers surnoms ridicules donc j’affutais certaines personnes. Mais c’est alors que j’aperçus le présentoir des glaces et je souris bêtement d’ailleurs et surement qu’elle se moquerait de moins mais je m’en fichais, je voulais qu’elle prenne sa soirée pendant que je m’occuperais du bar et je me retournai attrapant alors une coupe de glace.
— A manger une glace, la spécialité d’Andrew, c’est une nouveauté !
Exactement j’aimais préparer les coupes de glaces, j’y mettais de tout et les gens adoraient ça parfois je me donnais une heure en journée pour faire des tests afin de laisser des nouvelles coupes à dispositions dans le menu et cela donnait toujours un certain succès, au fond j’étais un peu italien donc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Mer 24 Mar - 15:42

Lumière , qui à allumer la lumière ? Non personne c'est juste que comme d'habitude je me suis endormie bouteille à la maison sur mon canapé et que j'ai pas de rideaux dans mon salon donc premier rayon du soleil et bien j'ai tout dans la figure ... Et oui comme à mon habitude hier soir en rentrant je me suis pris une bouteille de vin car je n'avais plus que sa et j'ai bue , encore et toujours jusqu'à m'endormir complètement saoul ... C'est vrai qu'en ce moment c'est un peu un rituel pour moi , autant avant sa aller mais on tombe plein dans la période ou sa fera 10 longue année que maman es morte alors sa ne fait qu'empiré les choses , c'est sûre que sa va pas m'aider à arrêter de boire ... Même si au fond j'aimerais beaucoup et pas que pour moi , pour Andrew , mon patron mais aussi mon meilleur ami depuis qu'il es arriver ici , c'est vrai qu'il à toujours était la quand j'ai eu besoin et puis il es toujours la à veiller sur moi , savoir si je vais bien ... Ce qui es sûre c'est qu'il sais très bien que le travaille , c'est le travaille je m'empêche de boire un maximum du moins si un client m'offre un verre c'est clair qu'une bonne dose de vodka es la bienvenue dans ma bouche pour enfin descendre dans mon fois , qui doit pue être très beau à voir d'ailleurs

En tout cas il es l'heur de se réveiller mais surtout de se lever pour aller sous la douche , boire mon café , m'habiller et hop au boulot comme d'habitude ...Mais avant je vais dans l'entrée regarder ma tête dans le miroir et AAAAAAAAAAH qu'elle horreur j'ai des cernes aussi grosse qu'une poche sous les yeux , incroyable .... Direction sale de bain , non non avant je vais dans la cuisine et me fait couler mon café ... Maintenant je vais dans la salle de bain et je saute sous la douche ... Quelque minute plus tard j'y sort entouré d'une serviette et pause ma main sur la glace de la sale de bain avant d'essuyer toute la buée et de voir ma tête quelque peu mieux ... Sortant de la pièce je me dirigea vers ma chambre ou plus précisément mon armoire ... Qu'est ce que je vais mettre aujourd'hui ? Alors la bonne question , en plus c'est le week end ... Et il faut que j'ai la flemme le week end arriver moi ... M'enfin je me prend une jupe noir qui m'arrive un peu niveau des genoux et un haut noir aussi comme sa je serais tranquille si quelque me renverse quelque chose ... Après mettre habiller je retourne dans la sale de bain faut vraiment que je face quelque choses avec mes cernes alors du truc anti-cernes que je met jamais et basta j'ai même pas envie de me maquiller de toute façon tout le monde dit que je suis mieux naturelle enfin Andrew le dit

Maintenant direction cuisine , mon café m'attend ... Oui il va pas se boire tous seul hein c'est clair .. Ah zut mes cheveux rooh c'est pas grave il sécheront tout seul c'est pas la mort puis si sa continue je vais être en retard comme d'habitude en fait pour changer alors zou j'avale d'une traite mon café et je suis déjà dehors ... Traversant la rue avant de tournée a gauche et pouf j'y suis ... C'est quand même génial d'habité prés de son boulot .... Je peut apercevoir à travers les vitres qu'il y a déjà quelques personnes mais pas grand monde heureusement les serveur sont arriver avant moi ... C'était qui au bar alors ??? A peine entré je vois Andrew au comptoirs , ah ba j'ai eu la réponse a ma question ... Je m'avance vers lui avec un large sourire , pas moyen qu'il voye que je suis crever ... Arriver proche de lui je l'entend déjà me donner un de ces surnoms ridicule mais que je trouve personnellement trop mignon mais sa chut faut pas le dire
— Bonjour à toi patron de mon cœur
Évidement je viens lui faire un bisous sur la joue avant d'enlever ma veste et de me mettre à côté de lui ... J'ai du mal entendre ou il à dit qu'il m'invitai ? Il es malade ? Il fait jamais sa un vendredi soir même si c'est calme et sa risque pas d'être calme enfin si mais juste ce début de soirée après il y aura du monde si j'ai bien compris ce que disait les jeunes d'hier soir , m'enfin je ne peut refuser une bonne glace tout de même
— Je te signale que comme tous les Vendredi je doit faire la feuille des commandes sinon demain tu va hurler car elle n'est pas faite et que on n'aura du monde ce soir te fait pas d'illusion mais en attendant je veux bien cette fameuse glace
Dis-je tout en souriant limite moqueuse quand je lui es dit que si la feuille n'était pas faite demain il serait entrain d' hurler ...Quoi que j'ai raison si j'oublie de la faire il va être énerver et quand il es énerver j'ai envie de le tuer alors vaut mieux pas hein ... De toute façon quand il es de mauvaise humeur pas moyen qui rentre derrière le bar sinon il va encore plus s'énerver et sa va me stresser et je hait être stresser au travaille ... Mais il y à beau dire c'est quand même un amour avec moi , il tolère beaucoup chose qu'il ne devrait pas comme mon penchant pour l'alcool mais bon il sais aussi les efforts que je fait en travaillant ici , puis la plus part du temps j'ai même pas à y penser car je suis toujours occupé à faire quelque chose et même quand il n'y a rien à faire et bien je trouve quelque chose , comme aller l'embêter à son bureau car j'ai la chance qu'il soit mon meilleur ami alors j'ai un petit avantage on va dire
— Hum dit moi ... J'était dans quel état hier ?
Oui en fait sa m'arrive souvent de plus me souvenir de la soirée d'avant , même si je sais que j'ai pas bue au boulot , je ne me souviens même pas de comment je suis rentrée ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Mer 24 Mar - 18:49


Parfois rien de mieux qu’un regard ou bien un sourire pour combler ma journée alors que Katherina approchait du bar et qu’elle me sourit, je n’étais pas stupide pour voir ses cernes et sa fatigue qui n’est pas vraiment sans raison car c’est vrai que nous travaillons tard car les jeunes du coins n’ont pas d’autres choix que de venir ici lorsque la boite de nuit est fermé car elle n’ouvre que le weekend en général donc le Mystic Grill était toujours pleins mais aussi par ce qu’il donnait également la possibilité de dévorer un bon steak donc je ne pouvais pas vraiment les empêcher d’entrer surtout la journée parfois mais nous ne faisons pas toujours les même services, des tournantes sympathique avait lieu, je suis assez doué pour les horaires même si parfois, je suis trop gentil avec certaines personnes comme Katherina qui venait de me dire bonjour en utilisant également ce genre de petits surnoms mais je fus surpris d’entendre le « de mon cœur », elle n’avait jamais dit de choses aussi mignonne comme surnom du moins parlant de cœur mais je n’allais pas me faire de mauvaises illusions et est-ce qu’elle savait au moins que je l’aimais ? Je ne sais point mais bon peut-être un jour quand je n’aurais pas peur de moi-même ! Ce n’était pas vraiment la peur de m’engager mais plutôt la peur que cela finisse mal car je pouvais parfois être trop protecteur mais quand elle me fit un bisou sur la joue, je ne savais pas m’empêcher de sourire comme un gamin satisfait de son petit cadeau de la soirée. C’était stupide mais l’amour rend stupide parfois et l’on ne contrôler rien ou pas vraiment pas facile de le faire à vrai dire !
De votre cœur mais c’est un honneur, voyons.
Je ne pus m’empêcher de répéter la fin de sa phrase en rajoutant ma petite dose mais ceci avec une voix base mais également discrètement pendant qu’elle retirait sa veste afin qu’elle ne l’entende pas directement ou totalement, d’ailleurs je ne savais même pas pourquoi je le disais d’une telle manière, j’étais sous son emprise que vous le vouliez ou non et je pense qu’elle pourrait faire tout de moi… comme m’agiter à la façon pantin car oui depuis que je l’avais rencontré… j’étais le pantin protecteur en sa présence qui disait pratiquement amen à tout enfin pratiquement hein ! C’est alors que je lui avais proposé une glace qu’elle répondit en souriant et me fit rire car elle avait dit que je hurlais quand la feuille des commandes n’était pas faite et c’était vrai mais pourtant je ne hurlais jamais sur elle ou alors peut de temps et je ne lui en voulais jamais. Je suppose que tout le monde sauf elle en connait les raisons mais comme tout le monde le dit « se sont les intéressés qui le savent toujours en dernier »… c’est la logique et même pour ma part, j’avais du prendre des mois avant de me rendre compte de mes sentiments car c’est ma meilleure amie et ma barman pour ma part et je n’avais jamais pensé pouvoir m’en rapprocher autant malgré le fait que je pense que je l’aimais depuis le premier regard car même lors de la première rencontre, j’avais le regard d’un idiot et la petit étoile de l’enfant qui découvre le sapin de noël avec les cadeaux au matin !

C’est après sa réponse que je débuta la coupe de glace soigneusement et méticuleusement alors que je ne pouvais pas m’empêcher de jeter un œil sur son doux visage et ses très fatigué mais même fatigué, elle était magnifique même si je me sentais coupable de la faire bosser autant mais je savais bien que ça l’aidait et l’empêchait de se morfondre sur elle-même avec une bonne bouteille de vin dans son appartement. C’est là que je souris afin de lui répondre alors que je mettais les granulés sur le tout bien sur j’avais mis de la dame blanche, sa glace favorite et je pense même être le seul à savoir qu’elle la préfère aux autres parfums !


Premièrement, je ne hurle pas mais j’aboi et deuxièmement si je dis « repos », je dis « repos » car je suis le patron mais aussi ton meilleur ami avant tout !

Je plaça alors la coupe de glace sur le bar avec un petit biscuit par-dessus, un genre de tube en bonbon coloré en spirale et la coupe avait une belle allure malgré la couleur blanc et brune de la dame blanche, le tout était coloré grâce aux petites garnitures et j’avais bien sur utilisé un sirop au chocolat assez léger, le genre de coupe qui fait prendre des calories mais qu’on déguste avec sagesse.
Donc en conclusion, je reste au bar et tu me tiendras compagnie à déguster des glaces durant cette petite soirée car les jeunes sont apparemment de sortie au pont pour une petit fête.
La compagnie de Katherina hors boulot était rare pour moi et puis s’était agréable ce genre de moment ensuite j’aimais bien jouer à ce genre de jeu avec elle car je savais qu’elle refuserait de ne pas bosser et serait têtue en tentant de venir par moment derrière le bar mais je prendrais un malin plaisir à l’y pousser hors et même si je dois la porter pour l’a remettre sur son tabouret, je le ferais bien sur ensuite je finirais peut-être même à l’attacher à son tabouret mais bon, je ne pouvais pas être aussi cruel avec elle et craquerais facilement enfin j’en me mets ma main à couper, je suis bien trop gentil avec elle et elle aime ça en plus ! C’est alors qu’elle me demande l’état dans lequel… elle était hier mais je m’en souvenais toujours car parfois elle racontait des choses étranges qui me surprenaient toujours. Il y a quelques semaines, elle m’avait même embrassée mais le lendemain, elle ne s’en souvenait pas et reprenait le travail comme ci de rien n’était, j’avais eu un petit pincement au cœur mais au fond, elle n’était pas elle-même et était saoul… je crois qu’elle n’avait même pas atteint son lit quand je l’avais ramené ce soir là car je m’en souviens encore, je l’avais porté et couvert avant de quitter la pièce… cela arrivait souvent mais au fond, je le faisais avec plaisir !
Tu as un peu poussé sur la vodka mais rassures-toi, je t’ai ramené et il ne s’est rien passé de grave. Tu n’es pas toujours une catastrophe !
Je lui dis un petit clin d’œil et je me servis à mon tour une coupe de la glace aux fruits, j’aimais beaucoup les fruits. Ce qui d’ailleurs est une raison de moquerie car j’en mange trop voir presque à l’overdose, il y a toujours une corbeille prés du bar pour mes fringales et je dévalise souvent le supermarché pour avoir mon frigo plain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Mer 24 Mar - 20:08

Qu'est ce que je peut désiré de plus franchement ? J'ai tous ce dont j'ai besoin ... Un travaille génial que j'adore , un patron super et qui es en plus mon meilleur ami , un appartement ... Que demander de plus sérieusement ? Une vie normal peut-être c'est vrai en étant une tueuse j'ai quelque trucs en plus comme une force un peu légèrement décupler mais aussi le fait que je réfléchisse vachement vite , ou même que je sois un peu plus forte qu'Andrew alors que lui es un homme ... Mais j'essaye de faire comme si tout aller bien , comme si tout était normal et à force de faire attention ba justement je fait des bêtise comme casser des verres , sa sa m'arrive souvent c'est temps ci c'est assez bizarre en plus ... Mais il y a tellement de choses , j'aimerais pouvoir le regarder droit dans les yeux et lui avouer toute la vérité , sur la mort de ma mère mais aussi sur le fait que je suis une tueuse de vampires , que je suis une de ces élue a la noix pour combattre le mal , mais je ne peut pas , je ne pas lui dire qu'est ce qu'il penserait de moi ? Je ne veux pas qu'il me prenne pour une folle ou je ne sais quoi ... Il es si innocent , si beau que ce soit de l'intérieur comme de l'extérieur je ne voudrait pas le blesser ... D'ailleurs il y a tellement de chose que j'aimerais lui avouer ... Comme ce dont je ressent pour lui mais sa je pense que jamais je n'oserais bien trop peur de perdre son amitié et peut-être même mon Job .. En tout cas de le voir sa me fait vraiment du bien et sa il le sais
Tu sais très bien que tu es mon préféré mais ne le dit pas c'est un secret
Je ne peut me retenir de rire , j'avoue que celle la elle était bonne ... Ô oui il es mon préféré sa c'est sûre que demander de mieux que d'avoir son meilleur ami en tant que patron bon certes j'ai pas mal d'avantage et certains en parle car ils trouvent que j'abuse mais je trouve pas , si le patron comme ce soir me dit de ne pas travailler c'est qu'il l'a décider lui c'est tout mais pas moyen que je ne travaille pas un vendredi ... Si il croit que je vais rester la a le regarder bosser à ma place il se met le doigt dans l'oeil mais grave surtout que si je boss pas ce soir v'la comment sa va jaser derrière mon dos avec les collègues alors je suis pas d'accord
Ah oui tu aboie c'est vrai que tu sais aussi bien faire la tête de chien battue ... Et non je suis pas d'accord 'être en repos un Vendredi si c'est sa laisse Marissa rentrée et se reposer moi je travaille

La fille qui essaye de refouler sa soirée de congés à une de ces collègues si c'est pas mignon sa et puis c'est vrai quoi elle le mérite tout autant que moi encore hier je suis sûre qu'elle es encore rester jusqu'à la fermeture car j'ai pas tenue jusque la fin ... Mais la il viens de m'achever , une Dame Blanche , serieusement ? Il es fou ... C'est aussi le seul à me connaître autant pour savoir que cette glace es ma favorite , sa me rappelle toutes les fois ou ont regarder la télé devant une bonne Dame Blanche c'était marrant ... Malheureusement en ce moment en dehors du travaille on n'as plus le temps de voir ou même de se parler ... Je ne me souvient même plus de son numéro de téléphone moi qui le connait part coeur d'habitude ba la je m'en souvient plus du tout ... A peine la coupe pauser devant moi et bien je commence à la dévoré , mais je m'arrête en le regardant droit dans les yeux
T'es un amour sa doit faire des semaines que j'en n'est pas manger ... Et hors de questions je la termine et je passe derrière MON BAR ... Oublie pas j'en suis la responsable
Lui tirant la langue tout en riant avant de continuer à manger ma superbe Dame Blanche , en plus chantilly fait maison hummmm c'est vraiment trop bon ...Il n'as vraiment pas envie de me laisser travailler c'est grave sa se voit en plus mais j'ai une superbe idée
Hum , et si ont passer la soirée ensemble mais deriere le bar je pourrait te montré comme je travaille pour une fois vue que tu va toujours discuter avec nos clients enfin surtout nos clientes
Outch ! Et un point de marquer pour moi c'est partie , sa c'est fait a qui le tour maintenant? Non mais elle démonte mon idée rooh je vous le dit et puis c'est vrai il pourrait voir comment je travaille et il verrait aussi que je connait tous les clients , tellement l'habitude de les voire et qu'ils prennent la même choses que maintenant franchement a peine je les voit rentré que leur verres se remplies déjà ...

Heureusement que je viens de lui demander ce qui c'était passer hier car franchement je m'en souviens pas , mais la OUTCH ! Une seconde fois ma main commence a trembler ce qui n'est pas bon signe du tout ... D'habitude c'est vrai que quand j'arrive je bois un verre à shot de Vodka et hop la pour la soirée mais je ne le fait jamais devant personne et surtout pas devant Andrew hors de question ... Des qu'il ira au toilettes ou je ne sais ou je le ferais ... Je me sens vraiment idiote , une vrai alcoolique sa me fait même peur
Je me souviens même pas avoir bue mais merci de m'avoir ramener ... Tu sais ... Je .. Je suis désolé
Désolé de quoi ? D'être une alcoolique ? D'avoir était saoul hier? Ou de l'aimer? TOUT en fait .... Je hait qu'il me voye dans cette état la surtout que la dernière fois sa a déraper et que je l'es embrasser ... Il doit penser que je m'en souviens même plus mais bien sûre que je m'en souviens , je l'es pas fait parce que j'était saoul mais parce que j'en avait envie et d'ailleurs j'en n'est toujours envie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Mer 24 Mar - 23:05

Son préfère ? Rien qu’à l’entendre, je me remis à sourire bêtement… je ne savais pas contrôler cette habitude bien étrange et je ne savais même pas me contrôler tout simplement dans ce genre de situation, je ne savais pas que dire car elle était non loin de là ma préférée mais je tentais pourtant de ne pas mélanger travail et sentiment mais de ce coté-là… j’étais assez nul pour ça cependant je savais que je devais pourtant faire attention de jouer mes préférences les soirs de travail mais ce Vendredi, je ne sais pas pourquoi mais j’avais envie de passer du temps avec elle, les soirées me manquaient mais je me demande si nous ne nous étions pas écarté depuis qu’elle m’avait embrassé, il y a quelques semaines mais pourtant elle ne s’ne souvenait pas donc le problème devait venir de moi… étais-je si distant ? Je ne le sais point mais bon surement que cela n’avait rien de spécial comme situation, le boulot était surement notre priorité et nous avions simplement prit les choses comme elle le venait et pourtant je voulais l’appeler parfois quand elle ne bossait pas et que j’étais à ne rien faire pour papoter car les touches de mon portable se souviennent réellement des fois ou je tapotais son numéro car simplement et bien elles se sont un peu abimé à cet endroit là. Je lui souris à nouveau alors qu’elle rigolait, elle avait l’air de trouver cela amusant mais moi aussi au fond et je me mis à rire légèrement à mon tour sur un ton assez moqueur !

C’est alors qu’on continuait à papoter et que je préparais la glace qu’elle me dis qu’une de ses collègues méritait plus la place et puis que j’aimais faire la tête de chien battue non mais, elle me torture, elle est vilaine… qu’est ce qu’elle a ma tête de chien battue, je pensais ça ironiquement bien sur car j’étais loin d’être une chochotte qui pleure par ce qu’il a une tête de chien battue et pourtant je sais que cela m’arrive d’avoir ce genre de tête mais j’ai la tête que je veux, non mais ! Je laissai échapper un sourire alors que je prenais une bière au vol et en bu une première gorgé, je ne buvais que rarement mais la soirée était si calme que je pouvais m’autoriser un petit excès, non ? Je finissais alors la coupe avant de lui répondre car je devais me concentrer bien sur et puis je ne voulais pas dévoiler des choses à voix hautes devant les clients et qu’on m’entende !

Je suis un mignon petit chien battu au moins ? Non mais car si je ne suis pas un chien mignon, je ne veux point être un chien ! Ensuite Marissa est déjà en repos, nous ne sommes que deux pour ce soir. Alfredo, le cuisiner est porté disparu depuis hier. Donc…

Je terminai sur ce « donc » que j’allongeai sur le ton assez ironique… genre pour lui dire qu’elle n’avait pas d’excuses alors et je repris une gorgé voir deux de ma bière. Ce genre de boisson quand tu l’as commence et bien tu as du mal à la terminer malgré le fait que parfois je n’aimais pas l’odeur et n’était pas vraiment un amateur et bien j’aimais en boire une ou deux. Quand je lui donnais la coupe, elle me dit que j’étais un amour mais je suis un amour cependant je ne sais pas si j’étais un amour avec elle par ce que c’était elle ou avec tout le monde, c’est une bonne question en fait... je ne sais pas des tas de choses de mois ayant seulement mes souvenirs des trois dernières années et puis je ne connais qu’elle ou presque pour le moment du moins… au point de lui faire confiance mais je n’ai jamais dis que je n’avais pas de souvenirs de mon passé, à personne en fait, personne ne connait mon passé d’ailleurs ! Je n’en connais d’ailleurs pas plus du sien mais avec l’alcool et ses problèmes parfois j’aimerais le savoir car je m’inquiète pour elle à chaque fois qu’elle approche un peu d’alcool, j’ai peur pour elle et non pour l’alcool et le bar mais surtout pour sa santé et son moral Je n’ai jamais osé lui demander ce qui n’allait pas peut-être de peur qu’elle le prenne mal ? C’est alors qu’elle me dit qu’il était hors de questions qu’elle ne bosse pas et qu’après elle reviendrait derrière SON BAR ce qui me fit rire d’ailleurs à éclats, je n’avais surement jamais ris comme cela, j’agrippe alors un beau sourire et m’approcha d’elle en l’a regardant dans les yeux.

Si tu veux travailler ce soir, il faudra me passer d’abord sur le corps !

Peut-être que je disais ça de manière assez bizarre mais l’a regardé dans les yeux était pour moi « une passion » car il était si beau d’un brun noisette et puis, elle avait un regard qui me coupait le souffle à chaque fois. Alors qu’elle me donnait son petit plan ou plutôt sa part du marché, je souris en donnant un petit mouvement négatif avec ma tête et un regard assez amusé lorsqu’elle me dit que je restais souvent avec les clientes donc que je draguais. J’en ris car je ne draguais jamais les clientes ni même les clients mais j’aimais communiquer et parler et puis dans cette ville, l’on se connaissait tous pratiquement donc ce n’était pas vraiment difficile de parler avec le voisin de Paul et de Jacques ! Mais le pire c’est quand les clients lui offraient des verres car j’étais vraiment vert de jalousie dans ces cas-là et c’était vraiment plus fort que moi bien que je n’étais pas violent, j’avais parfois envie de leurs coller une baigne lorsqu’il l’a touchait un peu trop genre, lui prendre la main, une technique de drague assez nulle mais cela en reste une !

Par ce que tu es jalouse ?

C’est après cette phrase que j’aperçu sa main trembler, je ne savais que pertinemment ce qui se passait, elle tentait de le cacher mais je ne pus m’empêcher de le remarquer, je remarquais le moindre changement chez elle que se soit de son humeur ou bien aussi ce genre de changement et bien je l’a connaissais mieux que moi-même enfin on a toujours des choses à apprendre de l’autres bien sur mais j’en découvrais souvent des nouvelles ! C’est alors qu’elle dit ne pas se souvenir d’avoir bue et qu’elle me remercia de l’avoir ramené afin de finir par un désolé mais désolée de quoi ? D’avoir des choses difficiles à vivre et à supporter l’on ne s’excuse point de cela. Et je pensais vraiment qu’elle ne devait pas s’excuser. Je pris alors le reste de sa bouteille de bière aussitôt et je l’avalai d’un coup, sans vraiment en avoir l’habitude mais bon… je n’allais pas en mourir juste que surement une bouteille de plus et je serais déjà un peu saoul enfin conscient tout de même !

La prochaine fois que tu m diras que tu es désolée d’avoir des problèmes et des souvenirs difficiles, je te vire ! Car je suis ton ami et je comprends ce que tu traverses donc je ne t’en voudrais jamais et tes problèmes, nous les réglerons quand tu veux et je serais là pour toi !

C’était étrange mais je souris alors à la suite et bien sur pour le fait de la virer, je n’étais pas sérieux et elle le savait que je ne le ferais jamais car et bien, je tiens à elle et je n’oserais pas le faire, non pas que j’ai peur d’elle mais que je ne sais pas ce que je ferais sans elle dans ma vie ! Je ne serais surement rien du tout ou alors un simple gérant qui n’a plus de vie et je finirais comme une larve !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Jeu 25 Mar - 7:48

Un jour ont ma dit que certaines personne croyait en Dieu , croyait que la vie après la mort existe même si personne n'est revenue pour nous le dire , que plein de gens croyaient en un tas de choses mais que la chose la plus sûre en quoi il faut croire c'est l'amour .... Le jour la je me souviens encore avoir rie en attendant ces paroles si absurde pour moi et dans un sens sa l'est toujours .... Mais depuis quelques temps j'ai l'impression de croire en quelque chose , de croire à un sentiments si fort que même moi je ne sais ce que sais peut-être l'amour qui sais car je doit avouer n'être jamais tomber amoureuse ... L'amour n'est que souffrance d'après un écrivain mais alors la souffrance es basé sur quoi si l'amour es basée sur ce sentiment ? La souffrance peut - être basé sur tellement de choses , la pertes d'un être cher comme moi avec ma mère , d'une déception , ou même d'une rupture mais j'avoue n'avoir jamais vécue de rupture enfin si mais de rupture qui m'ont fait mal ... Les gens croient en beaucoup de choses en tout cas et moi je dit toujours : Je croit en moi et c'est déjà pas mal ... Même si part moment croire en moi et bien la dernière chose qu'il faut que je face mais heureusement j'ai toujours Andrew , mon ange gardien en quelque sorte à mes côtés .

Un mignon petit chien? Le comparé à un chien es complétement absurde car il es loin de ressembler a un animal quelconque de toute façon , il es beau que ce soit de l'intérieur comme de l'extérieur ... C'est un être généreux qui es toujours la pour les gens qu'il apprécie ou même pour les personne qu'il l'aime et j'avoue que le fait qu'il soit la pour moi sans me pauser de question et bien sa fait du bien même si le pauvre il en faut pour me supporter ... Mais la je suis en mode " I'm choquing " depuis quand il boit celui la? Depuis quand il boit de la bière surtout qu'il n'aime pas sa ! J'ai du rater un sacrée épisode pour m'apercevoir que MON Andrew boit ... Quoi que c'est pas très étonnant que je m'en aperçois pas vue qu'en ce moment je ne me préoccupe que de moi même
Attends la stop ... J'ai raté un épisode? Depuis quand tu boit ?
Le voir se servir une bière c'est vraiment choquant pour moi , enfin faut peut - être pas abuser mais c'est très rare que sa arrive et surtout la vue qu'il me remplace si ont peut dire sa ... Ne pas travailler ce soir dans un sens j'en suis bien contente car je pourrait tout aussi bien rentré et dormir mais non je veux travailler et qu'il le dise ou non à un moment ou un autre j'arriverais à passer dieriere le bar je le sais très bien ... Regardez le entrain de servir les 2/3 tondues au bar , oui super surnom pour des clients mais sinon sa peut être clampins aussi sa m'arrive souvent d'appeler les gens comme sa quand je ne connais point leur prenoms ... Pas très chique et respectueux mais heureusement sa reste entre nous ... Mais allez savoir pourquoi aprés avoir dit MON BAR Monsieur se met à rire :
Wouhaa ton premier vrai rire depuis longtemps ... Sa m'avait manquer
Ô que oui sa me manque , tout me manque en fait , nos soirées ensemble , nos délire de jouer a la bataille de pousse , d'aller se promener dans la rue comme sa , sans savoir ou on va , de passer du temps avec lui alors l'entendre rire et un vrai rire que moi seul connait sa me fait tout drôle , bien sûre sa me fait énormement plaisir de l'entendre rire mais dans un sens sa me rend nostalgique car c'est bien ce genre de chose qui ne devrait pas me manquer ... Tant de choses qui ne devrait pas me manquer et qui me manque ... Mais sa petite remarque sur le fait que si je veux travailler je devrait lui passer sur le corps me fie sourire , non pas rire car rire c'est bien une chose que je ne fait plus depuis très longtemps , je me demande même si il m'a déjà vue heureuse et pleine de vie .. C'est la que je me leve tout en restant sur le tabouret en le regardant de haut
Tu croit toujours qu'être mon patron change les choses mais tu oublie une chose ... Je suis ton toi au féminin et tu es mon moi au masculin , tu sais très bien que si je le veux vraiment dans 30 seconde je suis derrière ce bar
Et la un petit clin d'œil suivis d'un bisous imaginaire , oui je le touche pas comme si je lui envoyer un bisous et hop je me remet assise dégustant cette onctueuse Dame Blanche que j'aime tant ... La de suite j'avoue ne plus vouloir manger cette glace mais le manger lui enfin façon de parler , j'ai surtout très envie de l'embrasser ... Toute petite fille rêve de son prince charmant et pour la plus part c'est toujours le papa qui vient en première position mais je croit que je l'est toujours chercher mais je l'est enfin trouver oui il es juste devant moi entrain de me dévorer du regard
Jalouse moi ? T'a vue ma tête franchement
Evidement je fait de l'ironie mais en vrai je suis mortellement jalouse de toute les filles qu'il cotois tous les soirs , des qu'il y en n'as une qui l'approche sa me met dans un état c'est abuser , tous ce que j'ai envie de faire c'est quitter le bar , le rejoindre et l'embrasser devant tout le monde pour que ces garces la comprennent qu'il es a moi ... Puis dans un sens une meilleure amie à bien le droit d'être jalouse car personne ne le mérite il es beaucoup trop bien pour ces filles la , même pour moi il es beaucoup trop bien ou peut - être moi qui suis beaucoup trop nul pour lui m'enfin je ne sais pas

Le voir boire c'est vraiment quelque chose d'incroyable et surtout la que je viens de le voir finir la bouteille de bière , OULA ont va y aller doucement c'est d'ailleurs pour sa que je me permet de sauter sur le bar me mettre assise sur le comptoirs m'y faisant glisser et hop je suis derrière , a ma place .. Tout en le regardant droit dans les yeux et lui prenant la bouteille vide des mains tout en profitant pour lui caresser , la main hein pas la bouteille
Je t'es dit que je passerais derrière ce bar si je le veux et d'ailleurs toi stop tu bois jamais et hors de questions que tu commence , fait moi confiance sa résous rien du tout , sa t'enfonce
Je venais tout juste de dire cette dernière phrase assez mal ,enfin dans ma voix ou pouvez vraiment y entendre ma douleur même moi sa me surprend mais c'est mon meilleur ami , je ne peut rien lui cacher même si au fond je lui cache une chose importante sur ma vie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Jeu 25 Mar - 22:23

Alors que je buvais une simple bière, rien de plus… elle me disait stop par ce que je ne buvais jamais mais j’étais adulte donc j’avais mes papiers, elle n’allait quand même pas me demander ma carte d’identité quand même ? Enfin cependant je ris soudainement. Non mais, je ne vais pas être un extra-terrestre par ce que je bois une seule bière, ce n’est pas si rare que je consomme de l’alcool et puis ce soir, il faisait calme donc je n’allais pas me stopper dans un si bon élan de soirée et puis mince quoi… je voulais m’amuser pour une fois au lieu d’attendre que Kat’ ouvre les yeux sur mes sentiments et se confie à moi sur ses problèmes car oui, j’attendais cela depuis très longtemps d’ailleurs mais je souris après mon rire, j’avais gardé une attitude amusée bien sur alors que je j’avais repris une petit gorgé et que je finissais de remplir la coupe. Je n’allais tout de même pas me bourrer ou quoique se serait bien marrant d’être le bourré pour une fois car oui, d’habitude se sont les hommes qui prennent les cuites et les femmes qui les ramènent mais non pour nous c’était l’inverse mais au fond, c’était romantique car oui, parfois quand je l’a ramenais, je l’allongeais dans son lit et l’a couvrait d’une couette avant de remonter l’une de ses mèches de cheveux et de voir son tendre visage serein et endormie, elle ne craignait plus rien quand elle dormait et avait l’air si paisible et parfois, je restais même quelques heures à l’a regarder dormir car et bien c’était des moments ou elle était en ma présence mais ne me gueulait pas dessus ou ne se moquait pas de moi enfin en gros, elle ne parlait point et c’était génial. Bon, d’accord… je rigole car j’adore parler avec elle et puis voila, j’aime la taquiner bien sur mais ce genre de moment était bêtement magique et parfois je laissais échapper un tendre baiser sur son front, la romance… j’aimais ça et je ne le refoulais pas du tout car et bien c’était ce que je suis donc je me devais de l’accepter. Sur un ton moqueur, je m’apprêtais donc à parler surement encore une petite réplique qui allait l’a faire rire ou lui donner une occasion de me reprendre et faire de même cela dit j’en souris et arpentant sa tenue du regard car elle était si belle dans son ensemble noir, je me mis alors à parler tentant de retirer les pensées assez romantique que j’éprouvais souvent pour elle !

— Par ce que tu veux peut-être voir ma carte d’identité ? Je te rappelle que tu es plus jeune que moi.

C’est alors que j’avais ris quand elle avait dit SON bar, un rire assez joyeux et amusé, je n’avais jamais ris autant enfin c’est ce qu’elle venait de me dire mais pourtant je riais souvent enfin je crois surement que je ne riais pas autant que je le pensais alors ? Devais-je rire plus souvent encore pour qu’elle soit comblée ? Serais-ce bien pour qu’elle se rende compte qu’elle me rend heureux à chaque fois qu’elle souriait ? D’ailleurs je lui rendis un sourire. C’est vrai qu’elle ne riait pas souvent mais cela lui arrivait et elle ne s’en rendait pas compte. Je ne savais que répondre de bien passionnant à cela mais au fond cela n’avait pas de réponse et mon sourire avait bien suffit car je ne savais vraiment pas quoi lui dire… et puis trop de mots, tuerons les mots à force, je me trompe ? Enfin je le pense alors que je regardais sagement l’horloge tourner et elle affichait 19 heures mais toujours personnes d’ailleurs c’était agréable car d’habitude c’était l’heure ou ils arrivaient pour manger un bon steak !

C’est alors qu’elle se leva en restant sur le tabouret, d’ailleurs j’avais peur qu’elle tombe, j’étais peu trouillard mais quand cela l’a concernait… j’aimais rester sur mes gardes pour la protéger au mieux même si au fond, je ne pouvais pas la protéger à vie car et bien je ne suis pas superman bien sur mais je suis là pour elle et elle est là pour moi mais ce qu’elle dit me fit légèrement sourire car j’étais son elle au masculin, c’était gentil mais au fond cela me donnait un pincement au cœur car j’aimerais tellement plus comme simplement ne faire qu’un de nos deux personnes pour être un couple, je ne parle pas de sexe bien sur, loin de moi mais de cœur simplement car les couples ne font qu’un en général quand l’un se réveille, l’autre le ressent et se réveille aussi, c’est ce que les couples font et je voulais vivre ça avec elle… mais comme le dire ? Reprenant mes esprits lorsqu’elle dit qu’en 5 minutes elle serait sur le bar après ses bisous imaginaires, je souris déclinant de la tête comme pour dire « elle est folle », j’en ris.

— J’aime bien tes bisous imaginaires, même si ils seraient encore mieux en réels ensuite comme je l’ai dis, il faudra me passer sur le corps !

Bien sur, j’avais pris un ton de l’humour bien que j’étais sérieux et d’ailleurs je suis pratiquement sur que j’avais mal utilisé le ton de l’humour et que je paraissais sérieux car je ne sais point pourquoi mais j’avais vraiment envie de le dire sérieusement mais je ne voulais pas me dévoiler, j’avais vraiment peur du rejet, d’abord suis-je seulement un ami pour elle ? Ou plus ? Je ne savais point et au fond, je ne sais pas ce que je peux savoir, je suis perdu parfois, je dois bien l’admettre alors que nous venions de parler des femmes qui était souvent dans la salle et qu’elle prétendait que je draguais, j’avais simplement hoché de la tête pour dire qu’elle était jalouse mais elle me répondit simplement « Jalouse moi ? T'a vue ma tête franchement », oui… j’ai vu sa tête et parfois… je savais même qu’elle était en rage lorsque je parlais avec elles car Harmony, l’une de nos serveuses, l’avait fortement bien remarqué et m’en avait jeté un mot mais je ne savais pas vraiment si cela voulait dire quelques choses ou du moins, je ne voulais pas le reconnaitre, j’étais bien trop sur mes gardes pour cela. Je ne répondis à cela que d’un signe de tête peu convaincue… Je ne savais pas pourquoi mais dans son regard, on lisait le contraire et oui, j’avais appris à la connaitre à force !

C’est alors que je venais de finir cette bouteille de bière qu’elle s’approcha de moi en passant sur le bar d’ailleurs elle était si belle dans son juste, c’était dingue mais je ne pouvais m’empêcher de le penser, son acte imprévisible l’a rendait encore plus magnifique et heureuse enfin du moins… comme elle le pouvait ! C’est alors qu’elle me regardait droit dans les yeux, que j’étais à sa merci quand elle reprit la bouteille de mes mains en caressant ma main, elle n’avait jamais vraiment fait cela, j’étais surpris étonnement d’ailleurs car je ne m’attendais pas du tout à cela, une chose qui m’avait vraiment peu étonné était qu’elle avait toujours son regard dans mes yeux et elle me dit encore de stopper car elle ne voulait pas que je commence mais je n’avais rien à résoudre et je ne voulais pas m’enfoncer car j’allais bien et surtout à cet instant d’ailleurs car elle avait encore la main sur la mienne et j’en avais pratiquement des frissons, cela me rappelait le baiser que nous avions échangés alors qu’elle était saoule, je m’en souviens encore d’ailleurs comme ci c’était hier et je mourrais d’envie de recommencer mais je ne voulais pas la brusque et surtout pas maintenant qu’elle venait de se confier un peu sur le sujet de l’alcool ! Je mis soudainement mais mains sur son visage caressant ses cheveux si doux et l’a regardant dans les yeux avec une douceur, je caressai alors sa joue avant de me mettre à sourire légèrement et répondre à sa phrase !

— Je n’ai rien à régler ou du moins qui se règle avec l’alcool, je veux juste que la soirés soit encore plus belle et si tu veux en parler, je suis là… si tu veux arrêter de t’enfoncer, je suis là et si tu veux quoique se soit, je serais encore là pour te soutenir et te prendre dans mes bras dans les pires moments.

Allez… ça y est sortons les mouchoirs… bon, d’accord… je suis un sensible mais j’avais une folle envie de l’embrasser alors que je tenais sa tête entre mes mains et que j’avais les yeux cabrés dans les siens, je ne savais pas ce que j’allais faire mais j’avais un peu la larme à l’œil, je n’allais guère pleurer car ce n’était pas vraiment mon habitude mais un sourire pouvait se dessiner sur mes lèvres tandis que je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, je voulais l’a conduire hors du bar mais mes pieds étaient figés et mes mains ainsi que mes yeux ne voulait pas quitter l’endroit et la personne sur laquelle… ils se posaient !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Ven 26 Mar - 0:30

Quelqu'un à dit : À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes sur terre. Certaines doivent s’inquiéter. Certaines rentrent chez elle .D’autres mentent pour passer leur journée tranquille. D’autres encore doivent affronter la vérité. Certains sont des malfaisants en guerre contre le bien et certains autres sont bons, ils combattre le mal. Six milliards de personnes sur terre , six milliards d’âmes. Et parfois… on aurait besoin que d’une seule. Je pense que cette personne à raison , il y à tellement de gens sur cette Terre mais pourtant chaque personne à besoin d'avoir sa personne ... D'avoir quelqu'un en qui compter , et moi je l'est lui , Andrew , mon meilleur ami ... Même si au fond il es bien plus que cela , car à l'heure d'aujourd'hui je dirait qu'il es bien plus qu'un ami , il es moi , mon cœur , mon âme , grâce à lui je respire ... Sans qu'il ne le sache c'est bien grâce à lui si je me lève chaque jour pour venir travailler , car je sais qu'il sera la , alors que si il n'est pas la j'en n'est pas envie ... Pour le peu de fois ou il prend du repos , je me sens mal comme si j'était abandonner et je hait ce sentiment ... Sa me fait encore une fois penser qu'en mourant à l'époque elle m'avait abandonner et si lui le fait je croit que jamais je ne le supporterais je préférerais sûrement mourir

Il venait de rire , ô oui un vrai rire ... Je ne dit pas qu'il ne rie jamais bien au contraire mais celui la , ce rire la sa faisait bien longtemps que je ne l'avait entendue ... Et l'entendre à ce moment , qu'il rie à cause moi sa me réchauffe le cœur c'est sûre ... J'aime croire que je suis plus qu'une amie pour lui même si je doit complètement perdre la raison , comme si lui pouvait ressentir quelque chose pour moi ... Sa serait vraiment absurde et puis si franchement le baiser qu'ont avait échanger il y à quelques semaines quand j'était saoul , il m'en aurait reparler si sa avait eu de l'importance non ? Bon d'accord j'ai fait comme si je me souvenais de rien mais c'est peut - être parce que lui aussi avait fait la même chose

Mais il me fait rire , comme si j'allai lui passer sur le corps franchement c'est débile tout de même , quoi que ... Non je plaisante bien sûre mais il ne faut pas trop me prendre au mot tout de même hein
Mais ta toujours aimer mais bisous imaginaire non mais
Oui c'est vrai d'habitude il les aime non mais ... Mais bon il a aussi raison quand il dit qu'en réel sa serais mieux et j'aimerais beaucoup mais je reste calme encore une fois répondant juste au sourire qu'il me fait à ce moment la ... Mais la du coup je suis pas normal en plus je remarque quelques clients qui me regarde avec de gros yeux ... Oui normal la barman qui se met sur le bar pour en suite y être derrière et tu enlever cette bouteille vide de bière des mains ... Je n'aime pas le voir boire même si c'est rare c'est sûre il as juste envie de s'amuser mais ont n'est pas obliger de boire pour faire la fête comme une PUB le dit si bien : Sans alcool la fête es plus folle ...Allez savoir pourquoi aussi je lui caresse la main comme je le fait , surtout que je ne le fait jamais sa , c'est un signe de tendresse pas habituel de ma part même si tous les jours j'en n'est envie
Tu es vraiment obliger de boire pour vouloir t'amuser ? Regarde je suis la en face de toi et la je n'est aucun envie de boire ... Et sa parce que TU es la , tu vois tu m'aide sans le savoir ...
C'est bien vrai tous sa , à quoi sa sert qu'il boive ? A rien du tout pour moi c'est autre choses j'en n'est besoin pour me sentir mieux c'est beaucoup plus grave ... Qu'est ce qu'il fait la ? Pourquoi il pause ces mains comme sa ? Sur mes cheveux et une autre sur ma joue ... Je hait quand il fait sa , enfin non j'aime mais c'est dans les moments comme sa que je réalise que je suis bien amoureuse de lui ... Allez savoir pourquoi je m'approche enfin j'approche mon visage , je sens son souffle sur ma peau , un souffle chaud et agréable d'ailleurs , sa me rappel ce fameux baiser il y à quelque semaines , c'était tellement agréable et doux , même passioné que j'aimerais recommencer ... Mais faut que j'arrête d'avancer ma tête vers lui la qu'est ce que je fait ? Mes lèvres viennent froler les siennes ! Me dite pas que je vais l'embrasser ? Mais pourquoi ? Le remercier d'être la , d'être toujours la dans n'importe quel situation mais alors que nos lèvres son a la limite de s'écraser l'une contre l'autre je recule brutalement , le regardant les larmes au yeux en étant assez choquée
Je .. Je suis désolé ... Je voulais pas , je sais pas ce qu'il m'as pris .. Hum désolé , je ... Je vais prendre l'aire
Mais non part pas ! Mais je suis trop conne ou quoi faut pas que je parte mais pourtant je me tourne me mettant dos à lui et avance mais je compte pas partir loin de la , je vais juste prendre l'air ... Arriver dehors c'est la catastrophe , je ne sais même pas quoi penser de cette action ... je suis devenue folle ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Ven 26 Mar - 2:08

Elle avait rit, je l’avais entendue quand j’avais encore dit qu’il faudrait me passer sur le corps pour aller sur le bar et j’adorais quand elle riait bien que se soit si peu souvent, j’adorais son rire rien qu’à l’entendre ou bien quand elle souriait en penchant légèrement la tête lorsqu’elle était un peu gêné, j’adorais ça vraiment mais rarement je le voyais, je voulais lui donner la petite dose de bonheur dont elle avait besoin pour sourire et rire, à chaque instant, je voulais la rendre heureuse et en étant ami pourtant j’aimerais être bien plus, mon dieu que j’aurais aimé l’embrasser quand elle riait mais je me retenais, je me souvenais encore de la douceur de ses rêves lorsque nous avions échangé un premier baiser innocent depuis quelques semaines. Je me souvenais encore du souffle saccadé de sa respiration et l’odeur de son parfum enfin celui qu’elle portait ce soir là… me marquait encore, je ne pouvais pas l’oublier et encore moins penser à autres choses qu’à elle… s’était plus fort que moi, elle hantait mes pensées.

J’ai toujours aimé ses bisous imaginaire et oui, c’est vrai mais comme tout le monde j’aimais encore plus les vraies bisous car se sont ceux que l’on n’oublie pas. Comme le disait une femme au bar… une soirée lors de la rupture d’une de ses amis avec son mec… « Le premier baiser est irrationnel et n’est que rarement réfléchit, c’est une impulsion, un acte irréfléchi, il est beau mais le plus merveilleux restera le deuxième baise car l’on ne l’oublie jamais, il est plus travaillé et encore plus attendue, nous y rêvions depuis des jours et le voila ensuite il y a le troisième qui est décisif et en général même les mots ne peuvent pas remplacer le troisième sauf un Je t’aime. »… Je m’étais très intéressé à ce qu’elle disait car je trouvais ça tellement vrai et si beau en soit que se soit une femme qui le disent ou même un homme, je trouve que sa façon de voir et t’expliquer la chose est simplement parfaite mais pourtant c’est une vérité et la vérité est souvent parfaite. Je ne sais pas si l’on pouvait qualifier le baises de l’autre soir comme un premier baiser car elle n’était pas totalement consciente et ne s’en souvient plus ou alors elle est une vraie actrice et devrait percer à Hollywood !

Pour répondre à sa phrase, je me contentai d’un simple « oui » fait avec un hochement de la tête et un léger rire… je ne voulais pas approfondir car j’avais peur de dévoiler trop vite mes sentiments ou du moins sans prédire ce qu’il allait se passe après. Alors que l’on parlait de jalousie et qu’elle finit peu de temps après devant moi à me toucher la main, je ne savais pas pourquoi mais j’en perdais la tête et la raison, je ne savais pas vraiment que faire ou comment réagir, j’étais perdue et décidément complètement perdue, je ne pouvais que dire mais j’avais réussis à dire des choses assez sentimental mais également tenter un rapprochement… sans idée derrière la tête. Elle venait de me dire que ma présence l’empêchait de boire et que pour faire la fête, nous n’avions pas besoin de boire, elle avait raison et je le savais cependant je ne pouvais pas m’empêcher de lui sourire avant de répondre alors que je mettais mes mains sur son visage et caressait ses cheveux, je ne sais pas d’où vient surement à cause d’un contact physique dont je n’avais pas l’habitude ou simplement pour la réconforter ? Au fond, je suivais mes instincts ! Soudainement d’une voix réconfortante, je repris la parole.

— Je te promets de ne plus boire pour faire la fête et je serais toujours là… alors prépares du dissolvant anti-glue car il en faudra beaucoup pour m’écarter, le jour ou tu en auras marre de ma présence.

Au fond, je rigolais simplement, un doux rire nerveux et amusé aussi alors que nos yeux s’enfonçait encore plus l’un dans l’autre pratiquement face à face à deux ou trois centimètres d’écarts mais aussi nos lèvres… Je pouvais sentir la chaleur de sa peau sur mes joues légèrement refroidis par les frigos du bar dans lesquels j’avais été chercher la glace un peu plus tôt, je sentais encore à nouveau son souffle saccadé et si mignon sur ma peau, je ne savais que penser ou que faire mis à part « ne pas stopper ce moment », c’est tout ce à quoi je pensais et même si ça loupait ou autres, j’en souffrirais surement mais je serais heureux de ne pas avoir gâché le moment. Alors que notre lèvres se frôlait, elle se caressait presque, c’était si agréable et tentant… je me souvenais encore des sensations de la première fois que ce fut arrivé et si seulement elle s’en souvenir aussi se serait super mais non !

Mais soudainement alors que je ne pus même réagir, elle partait du bar en disant être désolée et ne pas savoir ce qui lui avait prit, je le savais ce qui m’avait prit pour ma part… c’est nous, c’est moi et c’est elle… voila ce qui m’a prit et ce n’est pourtant pas compliqué enfin pour ma part mais quand elle dit aller prendre l’air, je ne savais pas si je devais aller l’a rejoindre, je l’a vis quitter le bar et je l’a regardais par la fenêtre hésitant comme un idiot et regardé par touts les clients qui étaient dans le bar, ils avaient surement bien assisté à toute la scène et matte mais je m’en fichais enfin surement qu’ils seront moins frustrés à l’avenir et qu’ils auront réveillés des choses en eux, bon… je dis ça pour rire bien sur… ne pas chercher le cheveux dans la soupe, voyons ! Je restais encore derrière le bar l’a regardant, j’hésitais à savoir si je devais sortir mais si jamais elle m’avait laissée un peu de temps… je l’aurais aussi vite attraper par le bras et je l’aurais embrassé avant qu’elle quitte le bar et j’aurais au moins été fixé mais je ne pouvais pas, je n’avais pas eu le temps et je fus surtout assez sonné… comme ci elle m’avait donné un gros coup sur la tête et n’avait pas attendu que j’en rende un à mon tour… c’est alors que la pluie commençait à tomber dans les rues de Fell’s Church, la Virginie est un pays pluvieux donc je n’étais pas encore surpris.

M’inquiétant pour elle, je sortis avec sa veste, elle devait se couvrir, elle était de dos au bar, je pouvais voir ses longs cheveux retomber dans son dos et ses épaules qui se dévoilait légèrement quand je m’approchai par derrière et lui couvrit les épaules à l’aide de sa veste, descendant alors ma main vers la sienne délicatement quand j’attrapais légèrement ses paumes, je mis place alors face à elle.

— Pourquoi voudrais-tu t’excuser ? Tu n’as pas à être désolée. Dans ce cas, désolée pour ce que je vais faire.

Je souris délicatement portant sa main vers nos torses, j’approchai alors mon visage de sien mettant mon autre de main de libre derrière son cou et l’embrassant délicatement, ses lèvres étaient douces comme de la soie, et je ressentais à nouveau ce souffle que j’aimais tant et plus vraiment de chaleur mais je me contentais simplement de la douceur du moment alors qu’il pleuvait sur nos têtes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Ven 26 Mar - 3:07

Je n'ai pas envie de le décevoir , je ne veux pas lui faire du mal et si je lui fait je ne le supporterais pas ... Je ne le mérite pas , il n'as pas à être avec une fille comme moi , une fille alcoolique qui es loin d'être heureuse dans sa vie ... Je ne veux pas me mettre avec lui , qu'ont soit bien tous les deux pour qu'un jour sans qu'il comprenne je l'aurais quitter avec un simple mot et aurait disparue de sa vie , en ayant démissionner ... Car oui je sais comment je suis et je sais comment je réagirais si un jour sa doit arriver et je suis loin de vouloir qu'il arrive ... Je l'aime beaucoup trop pour supporter de lui faire mal ... Il es tellement ... Tellement heureux et moi si malheureuse pour tellement de raison ... J'aurais peut-être du tout lui avouer ... je devrait peut-être tout lui dire , que je suis une tueuse de vampires et que sa mère à l'époque c'est fait tuer part l'un d'eux ... Mais j'y arriverais pas je le sais c'est bien trop dure de devoir le regarder dans ces beau yeux si innocent et lui dire qu'en fait dans le monde qu'y croit être n'est qu'éphémère que rien de tous sa existe enfin si sa existe mais il y a un monde qu'il ne connait pas .. Un monde horrible ou des créature démoniaque règne et je suis la pour les combattre enfin normalement car depuis le temps que je n'est pas fait patrouille je me demande même si je saurais reconnaitre un vampire si il n'est pas transformer

Je doit devenir dingue en ce moment pour être comme je suis avec lui c'est grave tout de même , je ne suis jamais comme sa et encore moins avec lui sachant les sentiments que j'ai pour lui ... Je suis comme sa quand j'aime quelqu'un je me détache de lui même si en fait je n'est jamais était comme sa ... Je croit même que c'est la première fois que je suis amoureuse de quelqu'un ... Je suis vraiment qu'une idiote , amoureuse de mon meilleur ami on croirait une romance à deux balles d'une série TV ... Mais j'ai franchement pas envie de répondre a ce qu'il vient de me dire , car je ne souhaite jamais le sortir de ma vie , qu'il reste coller à moi , il n'y a pas de problème avec plaisir même mais allez savoir pourquoi je fait sa j'était à deux doigt de l'embrasser et la je suis entrain de m'excuser en lui disant que j'ai besoin de prendre l'air ... Mais j'ai vraiment pas de chance il commence à pleuvoir et bien c'est pas grave je m'en fiche j'ai l'habitude dans cette région ... Mais la je sens que quelqu'un me pause quelque chose sur moi c'est Andrew tout simplement qui me donne ma veste ... Je suis vraiment mal heureusement que la pluie cache mes larmes car oui j'ai des larmes qui coulent sur mes joues ... Pourquoi il me dit que j'ai pas a m'excuser ?
Si ... J'aurais pas ....
En gros sa veux dire ta gueules sa ... Oui il viens de m'embrasser , et il m'embrasse toujours ... J'arrive même pas à le repousser j'entoure même mes bras autour de son cou , je me sens bien ... Je me sens heureuse et ces lèvres sont si douces , si chaudes .. Mais toute bonne chose à une fin quand même quand il décroche ces lèvres des miennes je le regarde droit dans les yeux fronçant les sourcils ... Je sais déjà que ce que je vais lui dire va lui faire du mal ... Je mettait promis de ne jamais le faire souffrir et la c'est ce que je vais faire ... Mais c'est pour lui , je veux juste le protéger , le protéger de moi !
Non ... Non ont peut pas faire sa ... T'es mon meilleur ami
Oui mon meilleur ami sa c'est clair , le vrai et le seul que j'ai ... Tous les clients nous regard a travers la vitre même si il reste dans le bar et heureusement mais j'ai pas envie qu'ont nous voye encore plus alors je lui prend la main et l'attire dans la ruelle de d'à-côtés et bien sûre il pleut toujours faut pas se faire d'illusion mais je m'en fiche complètement ... Qu'est ce que je vais bien pouvoir lui dire ? Même moi je ne sais pas , je suis la devant lui comme une vrai grosse conne à le regarder dans les yeux et dans ces yeux je voit que je lui fait du mal ... Mais c'est pour lui sa passera ... Ont dit toujours qu'avec le temps les plait cicatrise ... Et il oubliera , il m'oubliera je le sais
Je .. Je peux pas faire sa ... Je veux pas te faire du mal , je veux pas que dans un mois car j'aurais décider de péter mon câble te faire souffrir en te quittant ... Je veux pas , je le supporterais pas
Si seulement il pouvait comprendre ... Comprendre que tous ce que je veux c'est qu'il soit heureux c'est tout .. Qu'il trouve une femme faite pour lui et qu'il se marie , qu'il es une famille , hors avec moi il n'aurais pas sa ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Ven 26 Mar - 3:58

Si je n’aurais pas ? Si je n’aurais pas du ? Allait-elle surement me dire avant que je l’embrasse, non pas spécialement pour la faire taire mais simplement par ce que c’était plus fort que moi, je devais le faire et je me retenais depuis tellement longtemps ! Je ne savais pas vraiment ce qui m’avait retenu aussi longtemps d’ailleurs et je pensais tellement de trop que je me perdis dans ce baiser avait de finir par m’écarter car il fallait bien qu’elle en place une, je ne voulais pas être le genre de gars à l’empêcher de parler par ce que je l’embrasse, je n’étais pas comme ça après m’être écarté d’un pas en arriére, je l’a regardais dans les yeux, je pouvais sentir sa peur et sa douleur mais aussi sa détresse, elle était perdue et cela se ressentait. Au fond, je savais surement qu’elle avait peur d’elle-même avant tout, je ne pouvais pas dire que je ne l’avais pas sentis depuis longtemps mais je n’avais pas peur car comme elle l’avait dit… elle est mon moi au féminin enfin c’était à peu prés ce qu’elle avait dit mais elle avait même raison et j’avais confiance en elle mais c’’est bien que comme nous étions les meilleurs amis, nous ne pouvions pas se le mettre mais à quoi bon ? La vie est courte et l’on ne tombe que rarement amoureux puis l’amitié survivra, je le savais car je ferais tout pour qu’elle survive, je ferais tout pour elle ! Et puis je le sentais, nous étions bien plus que des amies et bien plus que des meilleurs amis.
— Nous avons toujours été bien plus que des meilleurs amis, je m’en rend compte seulement…

C’est alors qu’elle m’attira vers une ruelle sombre surement pour éviter les regards des clients insistent et d’ailleurs c’était peut-être hasardeux car et bien ils pourraient partir sans payer et se serait vraiment de l’inconscience mais il pleuvait, je pouvais sentir la pluie couler sur mon visage et ruiseller le long de mes joues ! Je sentais aussi ma chemise mouillé par la bleu alors qu’elle avait une couleur bleu, elle se portait peu à peu vers un bleu foncé, voir un noir ! Je souris alors qu’on était dans la ruelle sombre, c’était un mythe les ruelles sombres l’on y venait souvent pour tuer dans les films du moins… les films… le plaisir que le monde m’offre et mes connaissances sont poussés… Mais je souriais quand même, j’allais surement l’enerver d’ironiser dans une pareille situation… mais d’un air crétin et un visage de chien battue que j’imitais… je commencais à parler…

— Rassures-moi… tu m’aménes pas ici pour me tuer… ?

Elle me taperait peut-être dans l’épaule pour me dire que je suis un idiot, au fond… elle aurait bien raison mais j’ironisais car elle avait peur et je voulais l’a détendre et l’a rassurer mais surtout lui montrer que même dans ce genre de situation, je reste son ami… certes, elle m’a dit qu’on ne pourrait pas mais à quoi l’écouter car je ressentais les moindres frissons de sa peur et de ses craintes parcourir mon être comme si nous étions connectés ! Alors qu’elle me disait ne pas vouloir, ne pas pouvoir… je ne pouvoir m’empêcher de sourire, non pas pour me moquer d’elle mais simplement par ce qu’apparement cela lui avait traversé l’esprit enfin je le pensais mais je ne sais pas si c’était le cas mais elle disait faux car elle le pouvait puis quand on veut, on peut… Je le trompe ? La solution est de le vouloir plus que tout au monde et de foncer sans avoir peur car la peur empêche d’avancer. Et puis quoiqu’il arrive, je serais là avec elle qu’elle parte au Niagara pour s’éloigner de moi et j’irais au Niagara pour l’y réjoindre qu’elle aille en Australie pour s’éloigner ou faire de la plongée sous-marine et je l’a suivrais… Cela peut paraitre idiot mais quand on veut quelques choses, il faut se battre pour l’avoir et ne jamais abandonner car la vie se fait grâce aux envies, aux désirs et aux tentations. Sans cela, nous ne sommes rien !

— Cela n’arrivera jamais car si tu me repousses, je te suivrais et si tu t’en vas, je te retrouverais… Si tu n’as pas confiance en toi, penses à avoir confiance en moi car je suis là et durant 2 années et plus, j’ai toujours été là, je ne partirais pas et toi non plus.

Doucement, je m’approcha d’elle, je n’allais rien tenter mais je m’approcha simplement, j’étais trempé et elle aussi enfin en gros, nous étions trempés et nous étions surement des tordus qui se parlait dans une rue sombre sous la pluie, il fallait vraiment être malade mais les plus fous sont toujours ceux qui obtiennent ce qu’ils désirent… c’est le lot de l’humanité mon coco. Affublé d’un air assez triste enfin pas triste mais désespéré ou plutôt à l’écoute, je ne savais âs vraiment faire le compte rendue de mes sentiments, j’avais peur de la perdre mais j’avais aussi peur de me perdre. Est-ce que vous y comprenez quelques choses car je n’y comprend pas vraiment grands choses pour ma part mais assez pour commencer à reprendre la parole !

— Un jour, une personne que je connais plus que tout au monde et que j’aime m’a dit… « Je suis ton toi au féminin et tu es mon moi au masculin , tu sais très bien que si je le veux vraiment dans 30 seconde je suis derrière ce bar » … Si tu le veux vraiment, si tu veux vraiment plus que de l’amitié ou si tu veux vraiment ne rien avoir de plus, Si tu le veux, tu le peux alors le veux-tu ?

Cela peut sembler un peu crétin ce que je venais de dire mais au fond, j’étais sincère et je voulais vraiment savoir ce qu’elle voulait au plus profond d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Ven 26 Mar - 4:40

Andrew à dit " Nous avons toujours été bien plus que des meilleurs amis, je m’en rend compte seulement…" Et le pire c'est que dans tous sa , il a complètement raison , on n'as toujours étaient bien plus que des amis , est ce que des amis font tous ce qu'on n'as fait ensemble? Rien que le fait d'être jaloux entre nous des que l'un à un semblant de relation , vous trouvez sa normal d'embrasser son meilleur ami ? Même si j'était saoul j'aurais jamais du , car ont n'en seraient pas la a cette heur la , je serais entrain de travailler et lui entrain de discuter avec quelques clients ... J'aimerais tellement revenir en arrière , pouvoir changer les choses ... J'aimerais tant qu'il ne m'aime pas , qu'il me déteste car je lui fait du mal et parce que je lui ferais toujours du mal ... Je ferait peut-être mieux de m'enfuir qui sais c'est peut-être la seul chose à faire , m'enfuir et tout faire pour qu'il ne me retrouve jamais

Je rêve ou il arrive encore à ironiser sur notre situation , alors celui il changera jamais ... Je me demande même si il ironise pas tout depuis le début et que je suis entrain de me prendre la tête pour rien ? Non il ne me ferait pas sa , je suis vraiment bête d'y penser ... C'est aussi pour sa que je me permet de lui mettre un léger coup au bras en le fusillant du regard mais sans rien dire pas la peine d'en faire une polémique autant revenir sur le vif du sujet assez vite ... Comme si je pouvait le repousser hein , je fait quoi depuis 2ans la , je ne fait que sa le repousser comme une grosse idiote , sa se trouve je serait peut-être enfin heureuse si j'avais ouvert les yeux avant mais ce n'est pas le cas je l'es es ouvert bien trop tard et c'est vraiment dommage ...
Ne me force pas à le faire ... Ne me force pas à te faire du mal ... Je t'en prie ne ... Ne me force pas
Au bords des larmes voila comment je suis , il y a beau avoir la pluie qui tombe sur mon visage je m'en fiche que sa se voye ou non mais ce qui es sûre c'est que je pleure ... Je le repousse encore et je le repousserais jusqu'a la fin , je sais que sa lui fera du mal mais il oubliera ce n'est pas grave ... Enfin si c'est grave car je risque de le perdre , mais je veut simplement son bonheur et je sais que sa ne sera pas avec moi sa c'est sûre ... Je le sais très bien ... Oui je lui avait dit qu'il était mon moi au masculin et que j'était la sienne au féminin ... C'est vrai au fond on n'est pareil mais il y à tellement de chose que je lui cache , tellement de chose que je refuse de lui dire ou plutôt de lui avouer ... Et pour cela j'allait faire une chose horrible , répondre à sa question mais pas comme il le voudrait ... Faudrait déjà que j'arrive à me calmer mais le pire c'est qu'il se rapproche et sur le coup je recule d'un tout petit pas en le regardant droit dans les yeux je reprend enfin la parole
Ce que je veux ? En tout cas pas toi , ont n'est juste amis Andrew rien de plus .... Rien ...
J'arrive pas à croire que je lui es dit sa heureusement encore une fois je me retourne , je suis dos à lui et la je lâche tous ce que j'ai comme larmes avant d'avancer assez vite pour rentré au bar , tous les clients me regarde ... Sa craint vraiment du pâter cette histoire , je m'en sortirais pas si facilement mais je croit avoir la solution en fait je l'es toujours eu ... C'est pour sa qu'a peine rentré dans le bar je me dirige dans le vestiaire et ouvre mon casier ... J'ai quelques affaires dedans , je prend aussi mon sac et y met tous ce qu'il y a dans ce meuble de dans ... Oui autant que je le quitte maintenant , peut-être pas quitter la ville mais quitter se travaille car devoir travailler avec lui aprés sa , sa sera horrible et pas que pour moi , pour lui aussi ... Et je pense que c'est beaucoup mieux comme sa ... Alors que j'entends la porte s'ouvrir je regarde dans le mini miroir qu'il y a et c'est lui toujours aussi trempé a cause de la pluie ... Je ne me retourne même pas
C'est mieux comme sa ... Je démissionne c'est mieux ... Je ne vais nulle part mais ont arrête de travailler ensemble sinon demain et les autres jours sa sera encore plus dure et que ce soit pour toi ou pour moi
Oui demain et les autres jours sa serait encore plus dure ... Je suis toujours entrain de remplir mon sac que je sens une main sur la mienne ... Je tourna la tête et il es la ... Que veut-il de plus ? Me retenir ? Me faire rester ? NE pas vouloir que je démissionne ? Qu'est ce qu'il veut ? Peut-être me tuer , sa serais une bonne chose car la seul envie que j'ai c'est de mettre la tête dans le four et de le mettre sur le thermostat le plus chaud
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Ven 26 Mar - 20:22

Ne pas la forcer, c’est ce qu’elle voulait mais c’est aussi une chose que je ne ferais jamais, je suis pas du genre à forcer les gens et encore moins ceux que j’aime, certes… je ne connaissais rien de mon passé et encore de mes actes mais j’aimais le libre arbitre pour moi mais aussi pour mes proches car je ne devais pas aimer le libre arbitre que l’on me donnait si je ne le donnais pas aux autres car se serait une décision affreuse et sans queue, ni tête d’ailleurs. Je ne savais pas ce qui m’attirait à ne pas la laisser partir, je voulais lui laisser un libre arbitre mais pourtant je savais que ne serait pas une aide pour elle, je pense et peut-être que je me trompe qu’elle a besoin que je lui montre que je n’abandonnerais pas et que je ne l’abandonnerais pas tout simplement, prouver à une personne notre fidélité et que nous ne partirions jamais était surement une chose à faire et puis ce n’est pas la plus grande peur d’un être humain ? Laissant ma main se poser sur mon front, plongé sous la pluie, je sentais mes cheveux trempés mais priait pour ne pas sentir le chien mouillé enfin cela m’étonnerait mais à force d’être un chien battus !

Je ne te forcerais jamais mais je ne t’abandonnerais pas non plus. Je ne veux pas te forcer car se serait égoïste de ma part, le jour ou cela arrivera, je veux que se soit par ce que tu es prête et par ce que tu t’en sens capable et non pas par ce que je te l’aurais forcé. Oh, bon sens, tu me connais et tu sais bien que je ne serais pas capable de faire acte d’égoisme surtout envers toi !

Elle était au bord des larmes, je le voyais mais si elle était au bord des larmes, je le voyais bien même malgré la pluie qui coulait sur nos joues, sur nos vêtements mais aussi sur nos cœurs, j’ai beau être un homme mais je peux pleurer aussi et je pleurais ou du moins j’avais les larmes aux yeux de l’a voir pleurer surtout et je ne sais pas pourquoi mais cela me rongeait au fond, j’étais persuadé qu’elle disait cela pour me protéger et pour tenter de me repousser mais qu’elle n’en pensait pas un mot. Bon sens, pourquoi voulait-elle à tout prix m’éloigner ? Je ne savais plus vraiment au fond car elle pouvait avoir confiance en moi et savait que pour rien au monde, je ne l’abandonnerais et pour rien au monde, je ne l’a ferais souffrir car ce n’est pas dans ma nature et cela me tuerait surement encore plus de l’a faire souffrir. Je ne pense même pas réussir à respirer si j’osais toucher à un moindre de ses cheveux et oser lui briser le cœur ! Ce qu’elle voulait ? N’était pas moi disait-elle mais je le voyais bien, c’était un mensonge mais je ne savais que dire, j’étais figé alors qu’aussi tôt, elle était rentrée dans le bar et même assez rapidement, je ne pouvais pas supporter le fait que je ne réagissais pas du tout à sa phrase pourtant si simple « Ce que je veux ? En tout cas pas toi , ont n'est juste amis Andrew rien de plus .... Rien ... »… J’aurais pu dire que je ne l’a croyais pas mais qu’allais-je faire de plus qu’en rajouter une couche ? Ne pas l’a croire enfin le dire serait surement le meilleur moyen pour la faire partir plus vite et je ne le voulais pas… peut-être simplement lui dire que je ferais ce qu’elle voudrait mais si je me trompais et qu’elle ne voulait vraiment pas de moi ? « je me trompais et qu’elle ne voulait vraiment pas de moi »… Je mériterais des baffes de l’avoir simplement et bêtement pensé, vraiment j’en mérite car je suis stupide de dire une chose pareille… elle se ment à elle-même et je ne sais pas pourquoi mais j’aimerais tellement le savoir que mon cœur se sert comme dans un étaux… mes membres restaient figés et trempés au milieu d’une ruelle alors que j’étais seul… aucune ombre au tableau sauf peut-être ma stupidité !

Aussitôt, je devais quitter la ruelle et avancer vers elle donc aller dans le bar au chaud… c’est alors que trempé comme un abruti, je rentrais en passant la porte, elle prenait ses affaires qu’elle fourrait dans son sac, elle n’allait pas faire ça ? Elle n’allait pas partir ? Elle qui avait peur de me faire souffrir en partant du jour au lendemain… elle fait ce dont elle avait peur en osant notre amour… elle se trahit elle-même et elle se donne raison. Je ne pouvais pas réagir, mon cœur battait, je voulais la laisser partir mais je ne pouvais pas car même si elle pourrait peut-être revenir sur sa décision et changer d’avis, elle pouvait bien aussi ne plus jamais revenir et sortir de ma vie et je ne le voulais guère alors qu’elle me disait que c’était mieux comme ça et qu’elle démissionnait, je ne pouvais pas la laisser faire, jamais je ne l’a laisserais faire mais elle avait raison que se serait dur mais si elle ne voulait vraiment pas de moi, cela ne serait pas dur pour elle mais seulement pour moi et sur cette belle phrase, elle venait de s’auto-trahir.

Tu sais que tu fais absolument ce que tu ne voulais pas ? Tu dis ne pas vouloir partir du jour au lendemain et me faire souffrir mais tu le fais alors tu peux me dire que c’est faux et qu’il n’y a rien de plus que de l’amitié mais je te connais Kath et je sais que la vérité se lit toujours dans tes yeux.

Je ne devais pas être un bon ami pour finir par tomber amoureux de ma meilleure amie mais à quoi bon… l’amour est si précieux que je ne pouvais pas me comporter autrement, c’était une perle… L’amour est une chose que l’on doit garder car c’est tellement précieux que cela entraine à beaucoup comme au bonheur mais aussi au malheur, l’amour est le meilleur moyen de sentir des sentiments, de sentir que nous existons, que nous sommes humains et que nous avons un cœur. L’amour est une source d’eau éternelle qui nous fais rire, sourire, pleurer, et mourir. Alors que je m’approchais d’elle… je mis alors ma main sur la sienne, tentant un contact peut-être dangereux mais je me devais de tenter car tenter… est toujours mieux que de rester debout comme un abruti sous la pluie !
Lis dans mes yeux, car mes yeux te dirons que Je t’aime et que je n’abandonnerais jamais. Je traverserais les frontières pour toi, j’affronterais des monstres pour te sauver et si je devais tuer pour te garder en vie, je le ferais. Tu sais pourquoi ? Par ce que je t’aime et je t’aimerais qu’importe les choses que je devrais accomplir pour nous !

Vive les mouchoirs car sans cela… nous serions dans une piscine… bon, d’accord j’avais surement été un peu fort dans la déclaration mais j’en pensais le moindre mot bien que l’on dirait une demande en mariage plus qu’autres choses et je pense qu’en ce moment, nous sommes loin d’aller sur l’autel ou devant un prêtre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Ven 26 Mar - 21:01

Ô oui que je le connait , je le connait bien plus que je ne me connais moi même ... Je sais qu'il serais incapable de me faire du mal , je le sais très bien , mais si la je suis entrain d'essayer de le repousser c'est pour lui ... Il serais tellement mieux sans moi , tellement plus heureux mais il n'as pas envie de le comprendre apparemment ... Il me tiens tête comme à son habitude ... Le pire c'est qu'a être dehors sous le pluie comme deux cons sa me rappelle la scène entre Brooke et Lucas dans One tree hill ... Bon je m' égare un peu beaucoup du sujet mais c'était pour dire à quoi sa me faisait pensée ... Tous sa pour dire " Je l'aime " et je l'aimerais toujours mais vous me voyez franchement lui et moi ensemble ? Lui peut - être mais pas moi , si je me vois avec lui c'est juste que je lui fait du mal et je ne veux pas , je ne veux pas lui faire du mal mais sa il ne veut pas le savoir tous ce qu'il veux c'est que j'ouvre mes grand yeux aveugles et que j'accepte et que je lui avoue les sentiments que j'ai pour lui mais à quoi sa sert franchement ? A quoi sa va servir que je lui dise que je l'aime hein ? Heureusement je décide de partir à temps , car j'aurais pas sue quoi répondre ... Pourquoi me laisse t-il pas ? Pourquoi il s'acharne encore à savoir hein ? Sa à le dont de m'agacer quand il es comme sa , à vouloir à tout prix savoir la vérité car chose qui es vrai je suis une mauvaise menteuse il suffit de me regarder dans les yeux pour voir que je lui mens

Alors que je suis rentrée dans le vestiaire et que je met le reste de mes affaires dans mon sac je le vois arriver grâce au miroir mais quelque secondes plus tard il a sa main pauser sur la mienne ... Comme pour me retenir , il ne faut pas qu'il me retienne , qu'il me laisse partir ... Je ne sortirais pas de sa vie car je peux pas mais qu'il me laisse partir c'est tout ... Et ce qu'il me dit la — Tu sais que tu fais absolument ce que tu ne voulais pas ? Tu dis ne pas vouloir partir du jour au lendemain et me faire souffrir mais tu le fais alors tu peux me dire que c’est faux et qu’il n’y a rien de plus que de l’amitié mais je te connais Kath et je sais que la vérité se lit toujours dans tes yeux. Me rend dingue ... Le pire c'est qu'il a raison je dit ne pas vouloir le faire souffrir en le quittant et qu'est ce que je fait la ? Je fait la chose dont je ne souhaitais pas faire ... Je suis si cruelle que sa? Apparemment oui voir même pire que je ne le pensait
La vérité c'est que ...
Mais non aucun son ne sortis de ma bouche , impossible de le dire , impossible de lui dire , pas que je ne veux pas mais je ne peux pas c'est comme sa ... Mais la seul chose que j'entends , seul chose qui fait que mes yeux vienne de s'ouvrir en grand c'est bien ce " Je t'aime " Je suis bouche bée ... Il es carrément amoureux de moi ? Je pensait qu'il avait juste des sentiments pour moi pas qu'il soit amoureux comme moi je le suis ... Je suis complétement choquer par ce que je viens d'entendre , c'est aussi la première fois qu'ont me le dit ... Première fois que j'entends ce mot qui m'es destinée
Qu'est ce ... Qu'est ce que tu viens de dire?
Oui oui j'ai très bien entendue il a dit qu'il m'aime mais j'ai vraiment besoin de l'entendre une seconde juste une seconde fois ... Mon sac dans la main je le laisse tomber a mes pieds , regardant Andrew droit dans les yeux ayant les larmes au yeux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Sam 27 Mar - 13:27

La vérité c’est que ? A ses mots étranges, tant de questions passaient dans ma tête, je ne savais pas ce qu’elle aurait bien dit à la suite… je ne pouvais m’y résoudre d’y penser et je ne pouvais dire pourquoi… Surement par curiosité ou simplement une peur d’avoir une vérité qui fâche ou qui blesse ! Blesser, elle ne m’avait pas encore blessée car je le savais qu’elle était perdue et je savais qu’elle ne pensait point ce qu’elle disait mais je savais également qu’elle ne partirait pas comme ça car je ne l’a laisserais pas partir, j’ai perdue beaucoup de monde dont je ne connais même pas l’existence et perte à nouveaux une personne que j’aime alors que je me souviendrais à vie d’elle, j’en serais incapable surtout que depuis ma perte de mémoire… je n’ai aimé qu’elle et personne car et bien, je ne suis peut-être pas du genre à donner mon cœur pour des broutilles, je me trompe ? Tout ce bon tant à penser et penser me donnait l’impression d’oublier un peu l’important car je venais de lui dire que je l’aimais entre d’autres choses. Je n’avais jamais dis « Je t’aime » avant maintenant, oh non… jamais, je vous le promets et je ne pense pas avoir eu l’occasion avant ma perte de mémoire mais sincèrement les mots sont sortis seuls de mes pensées, je ne me contrôlais pas et disait ce que j’avais au fond de mon cœur, ce n’est pas ce qui arrive quand on sait qu’on va vraiment perte quelqu’un et que nous avons besoin de dire ce que l’on ressent et également la vérité ? Sans les mots préfabriqués par la société comme « J’ai des sentiments pour toi » qui ne servait qu’à dire « Je t’aime » sans paraitre pour un romantique et sans avouer des faiblesses mais je m’en foutais de paraitre pour un romantique surtout devant Katherina qui me connaissait mieux que personne mais je me foutais aussi de montrer mes faiblesses car c’est ce qui fait de moi, un homme… un humain avec une âme, une bonté et surtout une grande sagesse !

« La vérité c'est que ... » me trottait toujours dans la tête alors qu’elle venait simplement de me demander ce que je venais de dire, bon sent… était-il si rare qu’on dise « Je t’aime » à une femme mais pourtant si il ne tenait qu’à moi… je le dirais encore encore et encore jusqu’à ce que j’en sois totalement et complètement épuisé, je ne sais pas pour vous mais pour ma part, c’est normal car je le ressens depuis tellement longtemps et je ne voulais plus lui cacher, plus du tout alors que je risquais de la perte, je n’étais pas encore malade, j’avais encore toute ma tête du moins, je le pense ! Elle laissa échapper son sac de ses mains, le bruit des clés ou plutôt de son trousseau de clés fit un fracas contre le sol des vestiaires, ses yeux étaient pratiquement en larme laissant entre vois des larmes sur les bords qui me donnait réellement l’envie de l’a serrer contre moi et de lui répéter des millions de fois que je l’aimais mais je me devais de lui laisser son espace, le moindre faux pas de ma part pourrait faire en sorte que je l’a perde, que je l’a perde pour longtemps d’ailleurs et je ne pouvais pas, je ne voulais pas et je m’en résignais vraiment. La seule chose qui pourrait faire que je l’a perte à jamais serait la mort, ma mort et non la sienne car je ne lui ferais jamais de mal, je vous le rappelle ! Je me mis à répondre comme un idiot en répétant alors ce que je venais de dire en restant droit devant elle et l’a regardant dans les yeux avec un regard rassurant, langoureux et sincère qui ne me trompait pas ses mes sentiments et la sincérité de mes mots !

— Je t’aime… ben oui, je t’aime.

Je souris alors sans vraiment comprendre pourquoi mais ses mots étaient si doux et si merveilleux que j’en étais même moi… un homme, j’étais tout retourné rien qu’à les dire mais pourquoi ? Par ce que j’avais attendu tellement longtemps pour les dire que je ne pouvais faire autrement, je ne pouvais m’empêcher d’enfin dire « Je t’aime » à la femme que j’aimais mais aussi « la seule et l’unique ». Mon sourire se dessinait de plus en plus et répétant alors comme un idiot… je me mis à vraiment devenir idiot.
Je t’aime depuis la première fois, j’aime quand tu me souris tellement rarement mais pourtant avec un si beau sourire, j’aime quand tu arrives dans une pièce et attires directement mon attention sur toi, j’ai l’impression que c’est noël à chaque fois que tu me regardes, j’aime ta façon de m’aimer que se soit comme un ami ou plus, j’aime prendre soin de toi, Je t’aime… j’aime tout en toi et rien n’arrivera vraiment à même faire changer d’avis et même pas toi car je pense que cela renforcerait même encore plus mon amour pour toi bien que se soit impossible.
C’était dingue, je n’avais pas contrôlé, ni même prévu les mots qui sortaient de ma bouche, ils venaient comme ils étaient entrés enfin c’était peut-être étrange mais sincère et même si je souriais comme un idiot, j’avais aussi les larmes aux yeux car je ne pouvais pas vraiment faire autrement, je ne pouvais pas contrôler mes sentiments… et encore moins ordonner à mon cœur de ne point l’aimer, je serais surement cruel envers moi de faire une chose pareille et cela me serait bêtement impossible, je ne pourrais simplement jamais le faire et même si l’on me coupait la tête ou les pieds ou que l’on m’arrachait le cœur, je continuerais de l’aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Sam 27 Mar - 19:31

Ce que j'aurais du dire :La vérité c'est que je t'aime aussi ... Ce que j'aurai du répondre , mais non je n'es pas réussi , pas réussi à dire ces 3 mots ... 7 lettres & 3 syllabes ... 3 mots que je ne sais si j'arriverai à les dire un jour , même si je le pense et le ressent vraiment ... C'est comme si je lui avouer ma vie , enfin qui je suis vraiment ... C'est incroyable non c'est impossible je n'arriverai jamais à lui dire j'en suis sûre ... C'est beaucoup trop dure ... Sa fait même limite mal ... Tous ce que j'ai envie de faire la c'est c'est fuir , partir loin et ne pas me retourner mais je peut pas , je ne peut pas lui faire sa ... Et dans un sens je ne veux pas car je me suis promis de ne jamais lui faire du mal et je sais que si je part je lui en ferait ... Mais si je fait tout pour qu'il croit que ce n'es pas réciproque je lui ferait du mal quand même ... Je ne sais vraiment pas quoi faire ... Et si la solution était juste devant moi en fait ... Et si pour une fois je m'accorderai pas un peu de bonheur ? Et si pour une fois je laisser quelqu'un me rendre heureuse ? Et si pour une fois j'ouvrai mon coeur ? Est ce que sa ne serai pas plus simple ? Si sûrement mais j'ai tellement peur de souffrir , tellement peur de tout lui avouer et qu'il parte en courant , tellement peur de tout

Il es la devant moi entrain de me répéter qu'il m'aime et entendre " Je t’aime… ben oui, je t’aime " ... L'entendre me le dire , me fait un choque incroyable c'est abuser j'en laisse même tomber mon sac je vous dit pas le bruit quand mon trousseaux touche le sol , un carnage ce qui me fait regarder le sol quelque seconde avant de faire une grimace et de sourire bêtement et de le regarder une nouvelle fois ... Qu'est ce que je doit répondre à ce je t'aime hein ? J'arrive à rien , je stagne devant lui , je ne pense à rien , ma tête es vide tous ce que je sais c'est que la de suite j'ai des larmes qui coules sur mes joues avec ce qu'il viens de me dire ... Il aime quand je souris ? Il aime quand je suis la ? Mais moi est ce qu'il sais ce que j'aime en lui ? Je ne croit pas .. J'aime sa façon de me regarder , une façon qui fait que je importante à ces yeux .. J'aime la façon qu'il es avec moi , j'aime la façon dont je suis avec lui ... J'aime être avec lui , j'aime sa présence , j'aime quand il me prend dans ces bras ... J'aime ces lèvres , douce et si tendre ... J'aime tout de lui
Et moi ... C'est toi que ... J'aime

Bon on ne peut pas dire que je lui es clairement dit " Je t'aime " Mais bon c'est vrai que c'est tout comme , je vous dit pas dans l'état ou je suis ... Comme si j'étai horrifier parce que je viens de dire alors que sa m'enlève un poids de sûre les épaules c'est incroyable mais je sais pas pourquoi je me sens mal et de plus en plus mal comme si je suis à deux doigt de tomber par terre ... Comme si j'étai à deux doigt de quitter mon corps pour ne plus y revenir ... Mais je sais pas je me sens vraiment mal c'est d'ailleurs pour sa aussi que je m'avance sans le vouloir vers Andrew à la limite de tomber pour me soutenir sur lui ... Je secoua la tête en le regardant , j'ai la tête qui tourne c'est grave , wouahou qu'est ce qu'il m'arrive la ? Et rien qu'a son contacte j'ai de gros flash mais c'est moi et ma mére le soir ou elle es morte enfin je crois ... Pourquoi j'ai sa moi ? Est ce qu'il voit ce que je vois ? Je ne sais pas mais la j'ai encore un flash et c'est quand elle es entrain de mourir ... Non me refaite pas revivre sa une deuxieme fois , stop faut que sa s'arrête je veux pas ressentir une deuxieme fois sa ... Mais non sa ne s'arrete pas sa continue encore et encore et je suis la dans les bras d'Andrew en pleur a la limite de crier aussi .. Il doit me prendre pour une folle
Arrête sa ... Je t'en prie
J'ai l'impression qu'ont me poignarde encore et encore dans le dos c'est horrible comme sensation et ce mal de crâne avec ces flash c'est horrible , sa fait beaucoup trop mal ... Mais en tout cas je lève la tête et regarde Andrew , est ce qu'il as vue la même chose que moi ? D'où sont venu c'est vision ou c'est flash plutôt ? Je ne sais pas et sa me rend dingue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Dim 28 Mar - 0:41

« Et moi ... C'est toi que ... J'aime », je ne savais pas quoi penser un coup… elle ne voulait pas de moi et en un simple « Je t’aime », elle m’avouait le contraire, quand même j’étais soudainement très doué pour réussir à l’a faire changer d’avis et capter son attention enfin je rigole bien sur que je suis plus modeste que ça quand même enfin cependant je ne savais pas comment j’avais fais que quand elle me dit que c’était moi qu’elle aimait… j’avais posé ma main sur son bras simplement un simple touché sur son bras nu et encore mouillé par la pluie, on était trempés, une chose que j’avais drôlement oublié d’ailleurs. Laissant échapper un sourire sur mes lèvres, je ne savais pas du tout ou cela allait nous mener mais je savais que nous y arriverons car et bien je ne suis pas du genre à être un crainte de bonne gamme qui abandonne au premier problème ! Je me devais de lui répondre mais j’avouais que j’étais tellement surpris ou pas peut-être enfin cela dépend du point de vue que nous avons chacun ! Je savais qu’il se passait quelques choses. Maintenant alors que je descendais lentement ma main posé vraiment comme un simple frôlement… une sorte de lumière blanche passe après mon bras, comme une ombre enfin c’était étrange et je n’en croyais pas mes yeux. Je n’avais même pas le temps de lui répondre ou de dire ouvert qu’elle me tomba presque dans les bras, elle paraissait pâle mais aussi totalement ailleurs, j’entendais qu’elle avait mal et elle me demandait d’arrêter cela mais d’arrêter quoi alors que je l’a retenais pour ne pas qu’elle tombe, je ne me rendais pas compte de ce qui se passait, c’était quoi cette lumière blanche ? Je ne comprenais rien, je ne voulais peut-être pas savoir mon passé mais je n’avais pas le choix de me poser des questions mais que pouvait-il bien se passer. Je n’en savais rien car j’avais même eu des flashs moi aussi d’une femme qui se battait contre des hommes avant qu’il lui rompt le coup sauvagement, je ne savais pas qui était cette femme mais je voyais un enfant tapis dans le coin qui regardait choqué et enfuit sous les larmes, elle avait des yeux bruns comme ceux de Katherina et d’ailleurs, je l’a reconnaissais, c’était elle mais elle ne m’avait jamais parlé de son passé.

— Que se passe t’il ? Dis-moi ? Je ne peux pas t’aider si je ne le sais pas mais je veux t’aider, je veux bien arrêter le fait que la terre tourne si cela t’aiderait !

Tout d’un coup, elle posa rapidement sa main dans la mienne quand elle faillit tomber et soudainement des flashs ressemblant à ceux de mes rêves, d’un homme un peu plus jeune, surement deux années qui se battait contre moi avec des ailes d’anges et lui des ailes noires, nous volions dans le ciel comme des abrutis à nous battre quand il m’affligea un coup assez violent dans les codes qui fit fermer et se rentrer les ailes dans mon dos et je évanouie, inconscient tombant rapidement et chutant vers les terres… des brides de cette scène assez violente me parurent pourtant si familière, était-ce par ce que j’étais un ange ? Peut-être que le destin voulait que l’on vive tout notre passé et nos secrets ensemble avant d’aller plus loin. Était-ce peut-être aussi l’un de mes pouvoirs et que je ne pouvais rien contrôler ? « Pouvoirs », cela me parut idiot de dire cela, comme ci j’avais des pouvoirs… moi… Un simple homme bon et pourtant avec tant de secrets, je ne pouvais pas avoir des pouvoirs, dans quel monde sommes-nous ? Je ne savais pas si elle avait aussi vu la scène car comme j’avais également réceptionné ses flashs, je n’en savais rien du tout mais je m’en doutais, qu’allait-elle en penser ? Et qu’est ce que je devais penser de ses flashs ? Car elle avait une femme qui se battait contre un homme bizarrement fort mais elle le maitrisait en plus ! Lorsque mes flashs se tassait je profitais pour me sortir sa de la tête et aider Katherina ! Apparemment j’avais mieux supporté les flashs… surement quand si c’était vrai et que j’étais un ange, je pouvais les supporter Idiot, je voulais l’aider mais sortir de telles choses n’allait pas l’aider surement enfin cependant je me contentai de grimacer en l’attrapant dans mes bras pour rapidement l’a déposé sur un canapé se trouvant dans les vestiaires posant ensuite un oreiller sous sa tête. J’étais perdue, je ne savais que faire mais je ne savais même pas ce qui se passait enfin je ne pouvais pas le savoir mais je m’écartai un peu et m’éloigna alors afin de savoir si j’étais la cause des problèmes, je n’en savais rien, je ne savais même pas que j’étais un ange et que l’ange se réveillerait grâce à l’amour rien qu’au sentiment le plus profond qui existent sur cette terre. Je décidai alors d’aller chercher des draps et des couettes pour la réchauffer ainsi qu’un bon café, j’avais fais vite mais l’instant de mon retour, elle allait déjà un peu mieux, j’étais surpris que se soit aussi rapide mais j’avais peur, est-ce que mon éloignement en était la cause.
— Ca va mieux ?

« Ca va mieux ? »… tu n’as donc pas de cervelle mais j’avoue que j’étais un peu sonné aussi, je venais de découvrir que mes rêves seraient peut-être vrais car ce n’était pas possible de voir ses flashs en même temps que les souvenirs de Katherina…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Dim 28 Mar - 1:21

Pourquoi j'ai ses flashs? Je n'en sais strictement rien et c'est bien ce qui me fait le plus peur , comment je peut avoir autant de visions en une seul fois en un seul contacte avec Andrew ? Comment ses flashs étaient arriver tout simplement ? Est-ce parce que j'avais enfin ouvert mon coeur à l'homme que j'aime en lui disant en retour ? Je ne sais pas , tous ce que je sais c'est que je vois une lumière blanche sur mon bras une ombre blanche sortir de la paume de la main d'Andrew ... Revivre mes souvenirs que j'ai tant essayer d'oublier es un réel supplice pour moi , je dit souvent que je souffre mais la souffrance de revivre cette scène et bien plus forte que n'importe quel souffrance que j'ai pue vivre

Mais le pire pourquoi est ce que je le voyais ce battant avec un homme , non pas un homme un ange des ténèbres , je le sais vue que je le reconnait avec ces ailes noir mais attendez deux seconde , Andrew aussi ... sauf que lui elles sont blanches .. Un ange du bien ... Andrew serait alors un ange ? Après tout dans un sens il n'y à rien de très étonnant lui qui à le don de vouloir tout protéger et me protéger surtout ... Sa à toujours était dans son tempérament de protéger les autres , de venir en aide aux autres , toutes ces petites choses que j'aurai du voir depuis le début mais vue mon abstention à l'autre monde ce n'est pas très étonnant que je me sois aperçue de rien ... Le savait-il ? Savait-il qui il es réellement ? Sait-il qu'il es un ange tomber du ciel ? Je ne croit pas , du moins pas jusqu'à ce soir ... Tout se mélange dans ma tête , mes souvenirs et ces souvenirs , j'en n'est même une migraine horrible à la limite de taper la tête contre des murs pour que cela cesse ...
— C'est toi ... Ne me touche pas
J'ai tellement mal à la tête c'est horrible mais lui dire cette phrase me fait tout aussi mal ... Pourtant j'ai envie qu'il me touche , j'ai envie que ces bras viennent m'entourai , qu'il me protège ... Mais je sais que sa viens de lui tous sa , mais lui décide autrement ... Me déposant sur le canapé du vestiaire , me déposant une couette sur mon corps et un oreiller en dessous de ma tête avant de s'éclipser ... A peine il m'es quitter que ma migraine disparaissait aussi , ce qui m'impressionner ... Enfin non car sa voudrai dire que c'est lui qui me donne bien les visions que j'ai eu ... Comment cela peut arriver en quelques secondes ... Il y à quelques minutes je venais d'arriver au bar , me disant que je ne travaille pas , chahutant comme d'habitude en suite à la limite de l'embrasser ... Aprés ont se retrouve dehors et maintenant on n'est dans le vestiaire tremper et moi le suppliant d'arrêter cette migraine ? C'est quoi ce bordel dite moi ? Je ne comprend rien , mais tous ce que je comprend c'est qu'il n'es pas humain ... Mon ange gardien es un ange ... Et un vrai , c'est incroyable jamais je n'aurai pensée cela , je ne sais plus quoi penser la tout de suite ... Ma main posée sur mon front essayant de trouver une raison à tous sa , enfin pas ma main hein mon cerveau qui fuse , qui n'arrête pas de bouillonner d'ailleurs ... Mais le voilà de retour avec un café bien chaud , je le regarde souriante même si ce mal de tête reviens peu à peu mais j'essaye de ne pas le montrer ... Moi qui étai allonger je me redresse doucement
— Tu ... Tu n'est pas humain Andrew ... Tu ... Tu es un ... Ange , un ange tomber du ciel
Impressionner sa je le suis , qui aurez pu penser qu'Andrew soit un ange... Bien sûre je sais que c'est un ange , un amour même mais un un ange , un ange sa non j'en suis bouche bée ... Mais je sais aussi que je ne vais pas lui poser de questions vue qu'il doit être tout aussi perdue que moi , par contre lui doit en avoir et je répondrai à toute ces questions ... Pourquoi ne pas tout lui dire maintenant ? Pourquoi le laisser utiliser sa salive pour rien alors que si je lui dit tout sa sera peut-être plus simple ? Je ne peut m'empêcher de lui prendre la main et pourtant cette migraine reviens mais je fait comme si de rien même si je grimace , cette lumière blanche qui reviens dans la paume de sa main sur la mienne ... Je n'est pas de flash mais lui doit en avoir car oui je me force à penser à l'autre monde ... Lui montrant des vampires , mes combats à l'époque mais aussi toute la scène de la mort de ma mère même si cela me fait énormément de mal ... Lui montrant une petite fille au cotés d'une femme qui combat un homme non pas homme mais un vampires mais celui ci lui tord le cou avant même qu'elle n'es réussi à lui faire du mal ... A l'époque il venait 'être transformer donc une force incroyable encore plus qu'un vampires normal qui aurait quelques années de plus ... Puis je lui montra moi à mes 15 ou 16 ans entrain de combattre ce même vampires et en le tuant enfin ... Mais la migraine et si forte que je lui lâche la main
— Tu comprend mieux ?
Lui dis-je d'une voix douce et calme ... Bizarrement oui je suis très calme pour quelqu'un qui à l'impression que dans sa tête c'est la 3eme guerre mondiale ... Prenant la tasse de café je bue quelque gorger dedans avant de la poser sur la table juste à côtés ... Il à l'air perdue ... C4est normal non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Dim 28 Mar - 17:01

« C'est toi ... Ne me touche pas », rien que ses 6 mots… me déchiraient le cœur, il en fallait bien peu mais faire souffrir la femme que j’aime et que j’aime toujours aimé m’était dés lors impossible, je ne m’en rendais pas compte mais c’est lorsque mes flashs arrivèrent que j’avais peur, j’avais la gorge serré… je n’avais jamais revus cette scène éveillé car seulement dans mes rêves et les rêves sont rarement vrai mais là… cela dépassait de loin mon imagination car c’était réciproque, je ne comprenais rien du tout mais bon c’était la vie après tout, j’étais un ange ? Mais je ne savais même pas ce qu’était vraiment un ange, mais vous allez rire car les ailes, je trouvais même cela ridicule voir idiot, moi qui me pensait humain et simple comme tous voir peut-être comme simplet, le nain… parmi les humains enfin hormis que je n’étais point un nain bien sur enfin pas en taille du moins mais je me sentais idiot vraiment car je ne savais pas qui était mes parents ou bien qui était mes amis d’enfance… ce n’est pas de la tarte, sans vouloir dire des bêtises ! Je n’avais pas pris la peine de répondre à ses 6 mots qui m’avait fait si mal, je n’y arrivais pas car rien qu’à la simple pensée de lui faire du mal, je m’en mordais les doigts mais si les anges existaient… on va m’apprendre que les vampires, les démons, les sorcières et les lutins ou encore les Gremlins existent ? Pour moi… cela semblait si faux, si irréel enfin si conte de fée !

Ne pas la toucher m’était impossible, je ne pouvais pas faire ça car je l’aimais bien trop et la voir souffrir était atroce pour moi, je ne savais pas vraiment si l’un de nous en était la cause ou bien si c’était juste un effet secondaire à quelques choses dans l’air ce qui est bien probable… du gaz qui nous feraient tous avoir des hallucinations ou alors Monsieur Alcool… que l’on adore quand on veut en prendre mais qui laisse des fâcheuse traces sur les neurones ! La preuve car en même pas quelques secondes, je passe d’humain à ange, non mais vous y croyez vous ? Moi, personnellement et bien je n’y crois pas du tout enfin je ne sais pas si j’y crois ou si je ne veux pas y croire mais je ne pense qu’à Katherina en ce moment et la voir souffrir, me donnait cruellement l’impression de mourir à mon tour mais à petit feu !

« Tu ... Tu n'est pas humain Andrew ... Tu ... Tu es un ... Ange , un ange tomber du ciel », mince… elle avait aussi vu mes flashs avec l’ange, je n’en revenais pas du tout mais je ne savais pas quoi penser non plus de ses flashs, j’avais vu tant de choses mais je ne savais pas qu’elle avait perdu sa mère en fait j’adorais le fait que nous avons des secrets surtout car nous pouvions par après les découvrir et sans cesse… se découvrir touts les jours ce qui est vraiment bien pour casser la routine mais apprendre qu’elle avait perdue sa mère d’en d’atroce circonstance ! Je ne savais pas vraiment comme lui dire que j’avais compris touts ses flashs car je pouvais reconnaitre le regard qu’un enfant a envers sa mère mais aussi Katherina à n’importe quel âge !


— Je suis humain mais au fond, je ne sais même pas qui je suis…


C’est alors qu’elle me prôna la main me montrant des vampires mais elle aussi qui se battait contre l’autre monde, des crocs… et soudainement elle lâcha la main, elle semblait mal mais je ne savais même pas si c’était un don que j’avais et que je me devais de contrôler, je ne savais rien de moi au fond mais le geste qu’elle avait fait pour m’expliquer le tout fut plus qu’héroïque car elle n’avait pas besoin de le faire mais elle l’a fait pour m’expliquer et m’aider à comprendre mais pourquoi… pourquoi je n’avais que ce don maintenant ? Au fond, je n’aurais pas pu le savoir en claquant des doigts et en faisant Poufff… mais c’est un truc de malade quoi… j’adossai alors mes mains sur le dossier d’une chaise, regardant le sol, je ne savais que penser, je réfléchissais alors qu’elle me demandait si je comprenais mieux mais en fait, je n’y comprenais encore rien.

— Je comprends mais je ne comprends pas enfin c’est compliqué, c’est nouveau pour moi… je viens d’apprendre trop de choses d’un coup sur mon passé et puis le tiens… je ne serais pas sein d’esprit… je deviendrais alors fou !


J’étais un peu nerveux voir totalement dingue mais pas énervé mais je n’y comprenais vraiment rien, je tentai alors de me calmer, respirant et inspirant mais au fond ce que jetais, je m’en foutais mais j’étais aussi un peu choqué de tout ce qu’elle avait traversée !
— Pourquoi tu ne m’as jamais raconté pour ta mère et les vampires ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Dim 28 Mar - 17:53

"Je suis humain mais au fond, je ne sais même pas qui je suis "… Oh god il ne comprend donc pas , il lui arrive une chose magnifique ...Être un ange c'est quelque chose de noble , c'est une sagesse ... Il a était choisit , si il a était choisit sa veut aussi dire que dans son passé il a fait de belle choses pour les autres , peut-être sauver des vies ou autres mais si il à était choisis c'est qu'il faisait de grande choses ... Dans un sens je suis fière de lui , vraiment très fière mais je me demande si le fait que maintenant il sache , il y à tous ce bordel de Supérieur qui vont venir lui parler , lui interdisant peut-être même de me voir car je sais que beaucoup déteste quand un Ange et une tueuse se mette ensemble , nous verrons sa quand il sera temps , il ne faut rien précipité , laissons le temps au temps ... J'avais beau avoir encore et encore cette migraine je ne voulais pas le lâcher , déjà que lui avoir dit « C'est toi ... Ne me touche pas » ... Sa me fait réellement mal , j'ai l'impression de l'avoir rejeter et je ne veux pas le rejeter , je veux qu'il soit la , je veux être avec lui la maintenant alors je préfère avoir mal au crâne que de devoir le repousser à nouveau

Allez savoir pourquoi j'ai décidée de tout lui dire , bon la douleur ne c'est pas calmer quand je lui es pris la main sa était encore plus dure de devoir tout lui montré mais je sais que c'est pour la bonne cause , que sa l'aiderais peut-être à savoir enfin qui il es vraiment ... Je n'aime pas le voir perdue comme maintenant car oui il l'est et moi aussi part la même occasion même si ce genre de chose ne m'étonne pas j'avoue que d'apprendre que l'homme que j'aime n'est autre qu'un ange c'est quand même assez bouleversant ... Mais tout de même nos corps arrêtèrent de se toucher , il pausa ces main sur le dossier d'une chaise prenant appuie dessus ..." Je comprends mais je ne comprends pas enfin c’est compliqué, c’est nouveau pour moi… je viens d’apprendre trop de choses d’un coup sur mon passé et puis le tiens… je ne serais pas sein d’esprit… je deviendrais alors fou !" Ce qui es normal j'avoue je serais à sa place je croit que je deviendrais complètement folle c'est sûre même ... Le mieux dans tous sa c'est que j'ai vraiment envie de l'aider , de l'aider à trouver des réponses , sur qui il es , le pourquoi du comment ... J'avais envie de lui rendre l'appareil , il ma aider pendant tellement d'année que c'est à mon tour d'être la pour lui maintenant ...
— Fou à la limite tu l'est déjà mon amour , il n'y à rien de nouveau la dedans
Je lui souris , c'est bon ont peut bien sortir un petit vanne ni vue ni connue dans ce genre de discutions non ? Sa peut-être comique quand même ...Et puis pour une fois que c'est moi qui sort une bêtise et pas lui sa change un peu ... Je n'aime pas quand il es loin de moi , surtout maintenant certes ce mal de crâne ne cesse pas du moins j'ai l'impression de réussir à contrôler tous sa , du moins j'essaye de rester très calme ... Alors qu'il es toujours assis je me lève calmement et me positionne entre ces genoux et à genoux part la même occasion ces mains sont pauser sur les dossiers et moi je pause mes mains sur son torse tout en le regardant droit dans les yeux , il n'a pas l'air en forme ce qui es normal aussi , on dirai limite qu'il es déprimer
— Si je t'avais raconté pour ma mère je t'aurais tout expliquer et je ne le voulais pas ... Tu me voit te dire , ô Andrew en fait les vampires, démons et autre créatures et bien elles existent toute ? Tu m'aurait pris pour une folle et sa je ne le voulais pas
C'est clair il m'aurais pris pour une dingue et sa hors de question , j'ai simplement préféré lui cacher la vérité , certainement pour le protéger en quelques sortes ... Le protéger d'un monde qu'il détesterait , d'un monde si cruelle et si dangereux ... Même moi j'en n'es peur ô oui j'en n'es vraiment peur à chaque fois que je suis seul chez moi j'ai toujours cette impression qu'on m'espionne , qu'on m'observe a chaque mouvement que je fait , j'en deviens parano j'ai l'impression ... Ce qui m'étonnerait pas du tout part la même occasion ... Je m'approcha encore plus et l'embrassa dans le cou , ne me demandez pas pourquoi je sais j'avais envie c'est tout
— Je m'appelle Katherina et je suis une tueuse , voila qui je suis en réalité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Dim 28 Mar - 21:30

« Fou à la limite tu l'est déjà mon amour , il n'y à rien de nouveau la dedans », Mon amour… cela suffit à me calmer, un tendre mot que je n’avais jamais vraiment entendu avec le ton qu’elle avait prit, elle était là pour moi et je le sentais d’ailleurs c’est surement la chose qui me permettait de garder les pieds sur terre, elle était surtout celle qui permit de sourire quand j’entendis les tendres mots qu’elle venait de dire « Mon Amour », quoi de plus beau ? Quoi de plus romantiques que de les entendre de sa bouche, je n’avais même pas encore pris attendre attention à dire que j’étais déjà fou car il n’y avait rien de nouveau mais c’était vraiment la seule chose que j’avais entendu comme ci tout autour de moi… était silence à part « Mon » et « Amour » qui n’était que les deux et seuls mots que j’avais retenu ou du moins l’attention. J’avais envie de soudainement la prendre dans mes bras mais je me retenais car je ne voulais pas lui faire mal à nouveau, je ne voulais pas, je ne pouvais pas et je ne le supporterais pas, oh non jamais de ma vie, je ne supporterais de lui faire mal à nouveau. Je ne pouvais guère oser faire une chose pareille mais surtout, je ne pouvais pas y penser une seconde ! Je ne pouvais pas même penser que cela soit déjà arriver, je me serais bien tiré une balle si je devais encore la faire souffrir une fois… C’est alors qu’elle s’approcha, je voulu la retenir pour à tout prix éviter de lui faire mal mais elle est du genre têtue de première classe donc je savais en quelques sortes que se serait une erreur de tenter à la raisonner ! C’est alors qu’elle plaça sa main sur mon torse, j’avais peur non pas pour moi mais pour elle et peut-être que j’étais terrifié de la perte car j’avais besoin d’elle.

C’est alors qu’elle me répondit et me dit qu’elle se voyait très mal… me le dire mais c’est vrai que j’aurais surement pris cela pour une blague… au début surtout mais j’aurais pu l’accepter et je n’aurais pas appelé les blouses blanches pour qu’ils l’enferment mais je l’aurais écouté et surement que je l’aurais accepté. Certes peut-être pas en 24 heures car et bien cela fait beaucoup et même là… j’ai du mal à réaliser mais c’est normal… certes que je suis un ange mais ce n’est pas pour autant que je m’en souvienne mais bon, j’étais perdu avec pour seule arme afin de me défendre, Katherina… c’était ma seule arme et l’unique, je le savais quand je regardai dans ses yeux profond et brun, d’un beau brun froncé que j’adorais ! Je plongeai soudainement mon regard dans le sien et d’un ton calme ainsi que rassurant, j’optai de lui répondre sagement !

— Peut-être qu’au début, j’aurais surement pris cela pour une farce mais je ne t’aurais jamais pris pour une folle, je t’aime et tu es la seule chose qui ne me rend pas totalement dingue sur cette terre, c’est grâce à toi que je tiens débout malgré tout ce que je viens d’apprendre.

C’est alors qu’elle s’approcha de plus en plus en m’embrassant dans le cou, la sensation fut plus qu’enivrante, je pourrais finir par y devenir totalement accroc mais oh, non… je ne devais pas, je ne pouvais pas et elle allait surement en souffrir… C’est marrant comme en quelques instants les situations changent rapidement car avant dans le début de la soirée, c’était l’inverse et elle voulait me protéger pour m’éviter de souffrir mais c’est là qu’elle me dit « Je m'appelle Katherina et je suis une tueuse, voila qui je suis en réalité »… non sans blague, elle s’appelle Katherina ? Zut… je pensais que c’était Emma… c’est malin, elle aurait surement dut le dire plus tôt, mince alors… je me sens trahis maintenant enfin bien sur, je rigole… non mais oh… et d’ailleurs je souris mais une tueuse ? C’était quoi ? Je n’y connaissais étrangement rien mais je savais qu’elle était quelqu’un de bien !
— Ahhhh… c’était donc cela la ruelle… tu voulais vraiment me tuer…
Bien sur, je rigolais mais j’arrivais à plaisanter durant ce moment, j’étais dingue ? Surement oui mais elle me l’avait dit que ce n’était pas nouveau d’ailleurs cela me revenait enfin la suite de sa phrase après qu’elle a dit les mots magiques qui était « Mon amour »… Soudainement je souris car je me disais qu’au fond, elle venait de me toucher et rien, pas de flashs… j’avais surement le contrôle sur ça ? Je n’en savais rien mais je ne voulais pas précipiter les choses.
— Au fond… que je sois un martien, un singe ou un mouton… je m’en fiche temps que je suis avec toi et que tu n’es pas une simple tueuse, tu es celle que j’aime et que j’aimerais malgré les problèmes !
Je laissai alors un baiser sur son front, évitant de trop brusquer les rapprochements et voulant me contrôler au maximum, je ne voulais pas du tout aller trop vite et l’a faire souffrir à nouveau, je ne voulais que son bonheur et non son malheur !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Lun 29 Mar - 0:19

Je venais de l'appeler " Mon amour " Ce qui m'impressionna sur le coup ,je n'étais point habitué a être aussi douce , du moins à dire des mots tendre ... Assez nouveau pour moi je doit l'avouer , surtout que je peut remarquer qu'il avait on peut dire buguer sur mes paroles , sur ce que je venais de lui dire , dans un sens je trouve sa plus que mignon , c'est même adorable c'est vrai ... Ont venaient de s'avouer nos amours respective pourquoi je ne pourrais pas l'appeler comme sa? A moins que sa le dérange , oui qui sais peut-être que sa le met mal à l'aise que je puisse l'appeler comme sa , a moins que justement sa ne le dérange pas et que sa lui face même plaisir que je lui donne ce petit surnom même si dans la réalité nous sommes point d'être ensemble , loin de là même si j'avoue vouloir être avec lui et surtout pouvoir l'embrasser , j'en n'es vraiment envie ... Mais j'avoue avoir la trouille que si je l'embrasse que ces visions reviennent et ce mal de crâne avec , même si je l'es toujours sa ne ferais qu'empiré et je ne sais pas si j'arriverais à supporter encore longtemps cette migraine atroce

Mais ce qui me fie le plus peur c'est qu'il me repousse quand je me suis msie à genoux pour me place entre ses jambes et posé ma main sur son torse mais non il ne fie rien , du moins il ne me repoussa pas , ce qui me fait énormement plaisir , j'ai vraiment eu peur qu'il se pousse , peut-être de peur de me faire du mal mais je croit que si il m'aurait repousser sa aurait était pire que la migraine , ô oui cette migraine n'est rien de la souffrance qu'il m'aurais infliger en me repoussant mais heureusement il ne le fie pas restant juste comme il était mais je ne suis pas folle je sentie son baiser sur mon front , ce qui me fie immédiatement sourire et frissonner ... J'aurais vraiment aimer que tous sa ce passe autrement , j'aurais aimer que tous sa ne se passe pas aujourd'hui du moins les flashs etc ... Pas le fait que je lui es enfin avouer mes sentiments ... Ô non sa je ne le regrette pas , pas le loin du monde ... « Peut-être qu’au début, j’aurais surement pris cela pour une farce mais je ne t’aurais jamais pris pour une folle, je t’aime et tu es la seule chose qui ne me rend pas totalement dingue sur cette terre, c’est grâce à toi que je tiens débout malgré tout ce que je viens d’apprendre. » Rouge comme une tomate voilà dans quel état je suis , il es beaucoup trop adorable ... Il prend plutôt bien tous sa je trouve voir même un peu trop bien car autant normal tous le monde auraient pris peur ou m'aurai traiter de folle mais pas lui bien au contraire , bon c'est surtout parce qu'il viens d'avoir la preuve que c'était lui qui m'avai causer tous ces flashs avec cette ombre blanche sortie de la paume de sa main ... Mais le voilà qu'il plaisante sur ce que je viens de lui dire , sur le fait que je sois une tueuse ... Comme si j'allai le tuer non mais franchement on n'aura tout vue la ... Il es grave de plaisanter avec sa ... Mais qu'est ce que je devrait lui dire ? Lui dire qu'être une tueuse c'est qu'ont n'est l'élue celle qui combattra la force du mal et bla bla bla ... Franchement je ne sais vraiment pas quoi lui dire ... C'est vrai que sa peut paraitre assez compliquer tous sa mais pourtant je trouve que c'est vraiment simple , c'est vrai il y à des créature qui vienne d'en bas , dans un monde cruelle et moche ... Des créatures de la nuit , des démons , vampires et autres ... Et que je suis ici pour les tuer enfin je ne suis pas toute seul ont n'est des milliers de femme a le faire partout dans le monde mais depuis la nuit ou j'ai venger ma mère je n'es plus jamais combattue
— Ah ah très drôle mais plus sérieusement , je suis une des élue à combattre le mal avec toutes ces créatures ... Enfin j'ai vraiment pas envie d'en parler j'ai arrêter tous sa depuis ... Que je l'es venger
J'espère qu'il comprendra de qui je parle mais je pense que oui , il n'es pas aussi fou que sa , il n'est pas aussi con que sa je suis sûre qu'il comprendra vite ...J'ai quelques migraines , du moins une seul migraine mais j'ai surtout l'impression qu'ont jouent du tamtam dans mon cerveau je sais que c'est parce que je suis en contacte avec Andrew mais je m'en fiche ... J'approche mon visage du sien très calmement , je ne sais pas pourquoi je fait sa , je ne sais pas ce que j'attend vraiment ...« Au fond… que je sois un martien, un singe ou un mouton… je m’en fiche temps que je suis avec toi et que tu n’es pas une simple tueuse, tu es celle que j’aime et que j’aimerais malgré les problèmes !» Je lui souris , j'ai beau avoir mal à la tête je suis calme très calme même , j'aime sa présence , sa présence me rassure et j'adore sa ... De toute façon il a toujours reussi à me rassuré , a me calmer quand je commence à péter un plombs , il a toujours était la pour moi quoi qu'il arrive quand à nous maintenant nos visage sont vachement proches
—Il vaut mieux pour toi que tu me supporte car je ne suis pas prête à partir maintenant
Je sens même son souffle sur ma peau c'est super agréable en fait ... Le regarder droit dans les yeux c'est fou comme j'adore sa , juste le regarder dans ces magnifique yeux ... Je deviens fleur bleu je me fait peur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Lun 29 Mar - 2:07

« Ah ah très drôle »… hum hum c’est que je savais toujours faire rire… Oufff, dois-je dire car cela voudra dire que j’ai encore toute ma tête alors enfin j’essaye bien sur car ce n’est pas vraiment simple pour moi de rester là en apprenant tout cela mais surtout en continuant à rire, d’ailleurs ma force de le faire, je l’a tenais belle et bien d’elle car je n’aurais jamais réussis avant de le faire. Elle était mon adrénaline, mon courage et tout ce qui me rend fort enfin sauf mes muscles bien sur même si je pourrais dire que je les sortais souvent pour elle mais non car je n’étais pas comme ça, si je voulais l’approche ou la séduire, je ne sortirais pas des atouts physique mais bêtement ce que je suis donc un homme bon ! Mais c’est surtout le fait qu’elle parle d’être élues pour combattre le mal qui m’intriguait car elle n’est qu’une jeune femme comme les autres et j’avais soudainement pas envie qu’elle ose le faire car c’est tellement dangereux mais j’avais surtout peur pour elle et puis j’avais également aperçu ce dont était capable les vampires dans nos flashs et non merci… Je ne voulais pas de cette vie pour la femme que j’aime. C’était peut-être étrange mais tout mon être me disait de l’interdire de faire cela mais si elle avait des dons et une force… je ne savais pas pourquoi mais j’avais plus vite envie de lui dire « Sauves des vies et nous les sauverons ensemble » mais non… je ne voulais pas ça, je ne voulais pas lui dire de risquer sa vie, jamais de la vie même si je pense qu’elle n’en saurait que plus heureuse car quand je l’aide, je me sens libéré et vraiment sur un nuage. Mais j’avais compris cependant que fut une époque, elle avait vengé le tueur de sa mère surement dés qu’elle avait l’âge de commencer et de relever comme une grande sans avoir l’aide des autres et bien j’étais content de savoir cela même si la venge n’est pas approprié mais je dirais plus vite « la justice » car la vengeance est un acte de violence et cruauté en général et elle n’était aucuns des deux même si parfois, elle pensait le contraire !
— Tu ne t’es pas vengé mais dis-toi que tu as fais… la justice, tu as fais la bonne chose à faire et n’en doute jamais. Tu as surement sauvé des vies et tu en sauveras encore !

Pourquoi j’avais dis ça ? Bon… j’étais complètement dingue mais je ne savais pas pourquoi j’avais osé le dire non pas… « Osé » mais simplement pourquoi, je l’avais dis ? Je n’en savais rien au fond mais je savais quelques choses… si elle n’était pas certaine d’avoir sauvé des vies grâce à son acte et bien, elle serait simplement resté une tueuse et n’aurait pas arrêté… ce n’est pas que je ne voulais pas la laisser arrêter mais je me demandais si ce n’était pas dans sa nature au fond car regardez… même en ne me souvenant par que j’étais un ange, j’avais toujours une attitude d’un ange… je n’étais pas stupide pour le remarque cela dit ! « Il vaut mieux pour toi que tu me supporte car je ne suis pas prête à partir maintenant »… ce fut la chose… que je voulais entendre depuis longtemps mais pourquoi… ce n’était pas arrivé plus tôt ? Nos peurs peut-être ? Enfin je ne le savais point mais soudainement sans me contrôler, je l’embrassai et rien… aucuns flashs apparemment et pour le moment bien que se soit un simple et tendre baiser car je retirai rapidement mes lèvres des siennes afin d’éviter qu’elle souffre à nouveau, je ne le voulais point mais j’avais vraiment envie de le faire bien que j’avais envie de continuer ce baiser, je ne savais pas si je pouvais le faire. Je ne savais pas vraiment ce qu’il allait se passer alors que je regardais dans ses yeux, je voyais une jeune femme que j’aimais et que je pourrais aimer pour toujours surement jusqu’à ma mort enfin peut-être que je pousse le bouchon un peu trop loin et puis quoi.
— Pourquoi faut-il que les bonnes choses arrivent toujours avec les catastrophes. Je t’aime mais pourtant j’ai peur que notre amour te fasse souffrir… bien que les flashs semblent ne plus être présents… Tu ne devrais pas m’autoriser à te faire mal à nouveau.
La faire souffrir ? Plus jamais… je ne pourrais jamais plus la supporter mais pourtant j’avais toujours envie de l’embrasser et de la prendre dans mes bras, je ne pouvais plus résister à la tentation enfin si mais j’étais à deux doigts de céder… je ne sais pas pourquoi mais parfois l’on ne peut contrôler nos envies bien que l’on peut contrôler nos corps et notre âme… les envies, les tentations et les désirs sont les 3 choses qui était facile quand on parlait d’y céder… l’amour était l’un des plus grands désirs et des plus grandes tentations mais je ne tiendrais pas longtemps… Soudainement alors que la tentation ne tenait qu’à un fil… je me relevai sans vraiment comprendre ce que je venais de faire, je reculai un peu, non pas pour la repousser mais pour ne pas céder à mon envie de l’a serré contre moi et peut-être de la faire souffrir.
— Je n’ai jamais voulu te faire souffrir.
Des tendres mots que je pensais de tout mon être et que vraiment étaient sincère, ohhhh mon dieu… vous ne pouvez pas savoir combien je les pensais mais je dois dire que je les pensais même plus que je ne respirais, je les pensais et je les vivais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Lun 29 Mar - 16:10

" Tu es l'élue " Je me souviens encore de cette phrase comme si c'était hier ...Le pire dans tous sa c'est que ce n'est pas ma mère qui ma sortie sa mais belle et bien sont protecteur ou je ne sais trop quoi exactement ... Après sa mort le jour de son enterement , je m'en souviendrais toute ma vie , j'ai eu la trouille je vous dit pas ... " A chaque génération, sa tueuse : une fille seule dans le monde capable de combattre les vampires, démons et autres forces de l’ombre." Mais aller savoir je suis point d'être toute seul , y parait qu'il y a quelques années les chiens de l'enfer on reussi a venir sur Terre et la tueuse de cette génération aurait reussi à réveiller toutes les tueuse potentielle même les gamines et à cette époque et bien je venais de perdre ma mère quand ont ma sortie cela .. J'aimerais vraiment pouvoir tout lui expliquer dans les moindres détails mais c'est impossible et c'est bien trop compliquer surtout ... Et puis je ne fait plus partie de ce monde , je l'es abandonnée après m'être venger , il a beau dire que je n'es fait que justice , non pas pour moi je me suis venger , venger de la mort de ma mère ... Il était peut - être belle et bien mort mais je l'es renvoyait en enfer et cela avec plaisir , même si aprés l'avoir mis en cendre je me suis effondrai au cimetière toute seul ... Dans le regard d'Andrew je peut y voir la peur ou de l'inquiétude plutôt , c'est assez étrange , comme si il ne souhaitait pas que je soit comme sa ou plutôt qu'il aimerait que j'arrête tous sa mais franchement il n'a pas à s'en faire je n'es pas fait sa depuis très longtemps ... Même si parfois j'ai ces petits flashs de gens qui appel à l'aide ou des sensations bizarre , ou même des reflexes assez louche , si il y à une bouteille qui va tomber je vais la rattraper de suite certains clients m'ont déjà vue mais sa va il me disent juste que j'ai de bon reflexes
— Non je me suis belle et bien venger .. J'ai penser à ce moment pendant des mois entiers et quand je l'est vue la devant moi je n'avais qu'une envie le tuer et rien d'autre , le renvoyer en enfer et rien de plus
Certaines tueuse que je connait ne comprennent pas pourquoi j'ai arrêter et je pense qu'Andrew doit se demander pourquoi , ce n'es pas parce que j'en n'es eu assez ou parce que je sens avoir sauver assez de personnes , non tout simplement que je ne veut pas finir comme ma mère , je ne veux pas mourir comme elle ... C'est aussi simple que sa , certes depuis tous sa j'ai bien sûre foutue quelque racler à quelques vampires car ils essayent toujours de tuer une tueuse , apparemment notre sang serait génial enfin je n'es jamais compris , alors depuis 5ans j'ai due en tuer quelques un mais rien de très important , et c'est loin de me donner envie de recommencer loin de la sa me fou la trouille ... Je me sentais bien à ce moment la , tranquillement entre les jambes sentant la chaleur de son corps ... J'était bien la je n'avais vraiment pas envie que tous sa s'arrête du moins juste cette migraine maisa aller de mieux en mieux et avant même que je comprenne je sentais ces lèvres contre les miennes ... Je savourai ce baiser de tout mon être , j'allais même entouré mes bras autour de son cou mais il arrêta ce baiser si tendre et magiques « Pourquoi faut-il que les bonnes choses arrivent toujours avec les catastrophes. Je t’aime mais pourtant j’ai peur que notre amour te fasse souffrir… bien que les flashs semblent ne plus être présents… Tu ne devrais pas m’autoriser à te faire mal à nouveau. » Pourquoi dit-il sa? Il ne me fait pas de mal , je vais bien ... Du moins il m'a embrasser et rien je n'es pas eu de flash donc pas de migraine en plus , je me sens de mieux en mieux ... Je vais bien je le sais mais il n'a pas l'air bien du moins sa se voit avec e qu'il viens de dire , c'est vrai que souvent les bonnes choses arrive et POUF une mauvaise choses arrive aussi c'est la vie c'est comme sa
— C'est comme sa , c'est la vie que veux tu ... Sa se passe comme sa c'est tout mais ça va aller ne t'inquiète pas
A ce moment la je me sentais bien , j'allais de mieux en mieux du moins je n'avais plus de flash , tous ce que je veux c'est être dans ces bras tranquillement mais d'un coup sans que je comprenne ce qu'il se passer , il se releva et recula même de quelques pas ... Pourquoi faisait-il sa? J'ai l'air conne par terre alors je me releve et me met debout même si debout ma tête tourne encore ... Pourquoi me repoussait-il ? J'ai fait quelques chose qu'il ne lui à pas plus ? Je ne sais pas ce qui es sûre c'est que je m'avance dans sa direction
— Pourquoi tu me repousse ? Je te l'es dit je vais bien , tu dit ne pas vouloir me faire de mal mais la tu m'en fait beaucoup plus qu'une simple migraine
C'est bien vrai la il me fait encore plus mal qu'une simple migraine ... J'ai beau avoir encore la tête qui tourne encore j'ai juste envie d'être avec lui c'est tout et lui je ne sais pas pourquoi il me repousse c'est dingue quand même ... Je viens enfin de lui dire que je l'aime et tout , on viens de s'embrasser et lui ba il me repousse et franchement sa fait encore plus mal quoi ... Mais alors que je me rapproche de lui , il y à un de mes collègues qui rentre dans le vestiaire « Désolé de vous dérangez tous les deux mais j'ai besoin d'aide apparemment à cause de la pluie leur petit fête à étai annulé » En effet d'ici je pouvais les entendre parler et il y avait du monde j'en n'était sûre et vaut mieux pour lui qu'il ne me dise pas de ne pas travailler sinon je pete encore plus un câble , je n'es pas à être en repos un vendredi et puis même j'ai envie de travailler puis de toute façon il a besoin d'un coup de main
— Ok retournes y j'arrive de suite commence part la salle tu veux ... Et toi on termineras cette discutions plus tard
Avant même que je ne termines ma phrase j'avais changer ma direction , oui je me dirige hors du vestiaire , je compte bien aller travailler qu'il ne le veuille ou non je m'en fiche complètement ... D'ailleurs hop la je suis derrière le bar ... J'augmente le volume de la musique et salue plusieurs client au bar avant de les servir tout souriante et même en chantonnant ... Avant qu'Andrew ne sorte du vestiaire , suivant son regard , je le regarde comme si j'avais mal , pas comme si , j'ai mal ... Mais je secoue la tête et reprend le travaille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   Mar 30 Mar - 0:25

« Je l'ai vu la devant moi je n'avais qu'une envie le tuer et rien d’autre, le renvoyer en enfer et rien de plus. » Ses mots me paraissaient si profonds et triste mais aussi tellement direct et clash que je ne pouvais pas vraiment y réagir, je n’avais pas vraiment l’habitude de l’entendre être si violente dans ses actes. Vous allez peut-être me prendre pour un dingue mais oui, pour moi… la vengeance était un acte de violence de la pure violence en général même quand c’était verbal car après tout… la violence, l’on a jamais dit que ce n’était seulement que physique, je me trompe ? Enfin pour moi… la justice était mieux que de la vengeance car oui, c’était aussi un peu de vengeance mais également de la justice de tuer la créature ou le vampire comme vous voulez bien sur mais le vampire qui avait tué sa mère, par justice pour elle… elle l’avait fait et surement pour ses autres victimes aussi ! Enfin passons car au fond, c’était seulement le passé et le passé restait le passé et l’important était de garder pied dans le présent car dans le cas contraire l’on nagerait et se noierait surement ! Mais au fond personne ne pouvait lui en vouloir car elle avait fait ce qu’elle avait à faire dans tout les cas et même si c’était par esprit de vengeance mais je ne sais pas pourquoi j’étais tellement pacifiste, surement que je devais être l’ange de la sagesse ? Je n’en savais rien mais je ne voulais pas y penser entre nous car je ne voulais même pas savoir ce que j’étais car cette partie de moi avait fait une chose horrible et avait fait du mal à la femme que j’aime alors c’était bien trop dur à porter, j’aurais pu m’en débarrasser de ce coté ange que je l’aurais fait volontiers ! Je n’y répondais pas car elle avait pratiquement et aussi rapidement répondu « C'est comme sa, c'est la vie que veux tu ... Sa se passe comme sa c'est tout mais ça va aller ne t'inquiète pas. »… Non mais je ne m’inquiétais pas au fond, je savais qu’on s’en sortirait mais j’avais vraiment peur de la perdre en lui faisant encore mal, j’avais peur qu’elle ne me fasse plus confiance et ne veulent plus me voir, j’avais peur de toutes les choses à lesquels… je me devais d’avoir peur après la douleur qu’elle venait d’avoir. Je me souvenais encore du « C'est toi ... Ne me touche pas » qu’elle avait dit un peu plus tôt... je l’entendais encore résonner dans me tête comme un tic tac, tic tac… enfin le bruit du crocodile du Capitaine Crochet qui m’épouvantait rien que d’y penser mais bon nous parlions d’autres choses car j’étais perdu ! J’avais une drôle d’impression de me retrouver dans le film « Si Seulement » car quand on y pense depuis le début de la soirée, je passe les heures à la perdre et à la récupérer ce qui est vraiment marrant mais je ne fais que compter les conneries alors que je venais de me lever soudainement elle se laissait tomber sur le sol avant de se relever et s’approcher de moi… oh, mon dieu… je voulais la prendre et la serrer contre moi mais je le voulais vraiment de tout mon sœur et de toute mon âme mais le vouloir ne suffirait pas, oh non jamais de chez jamais mais il fallait que cela ne lui fasse rien qu’elle en soit intact.
— Excuses-moi mais…
Je n’avais pas vraiment réussis à terminer ma phrase alors qu’elle se mit alors à me répondre assez… en colère enfin pas vraiment en colère mais déçue enfin je n’aurais vraiment pas réussis à identifier son mal être mais je l’imaginais car j’avais fais la même chose que ce qu’elle m’avait fait plus tôt… j’avais agis comme un con en voulant la protéger, oh mon dieu… je le savais et l’on pouvait le lire dans mes yeux qui était au bord des larmes, il était humide pratiquement au point d’une larme qui aurait pu tomber mais je ne voulais pas le montrer et je me retenait vraiment de le faire. « Tu m'en fais beaucoup plus qu'une simple migraine »… je le savais que je lui faisais mal… oh mon dieu que oui mais je ne le voulais pas, je voulais justement éviter de lui faire du mal, je voulais surtout ne rien provoquer de triste chez elle. Je lui caressai alors la joue dégageant aussi l’une de ses mèches de cheveux car je voulais seulement son bien et rien d’autres mais nous étions trempés enfin bien que déjà un peu plus sec !
— Mon intention n’était pas de te repousser mais de me repousser pour ne pas céder et reprendre nos flashs qui te font souffrir, je ne veux pas te faire souffrir… Je t’aim…
Je n’avais pas le temps de finir alors qu’un des gars du service arrivait bien que nous étions seuls apparemment il était venu en renfort mais encore heureux enfin surement que le cuisinier aurait prit la peine de l’appeler voyant que nous étions vraisemblablement occupé à nous « chamailler » si l’on veut mais je n’avais pas terminé de parler car je vous dire que je l’aimais… grâce à « Je t’aime » bien simple manière de le faire, me diriez-vous mais c’est ce que je pensais et ce que je pensais devait sortir bien sur que se soit par un baiser ou alors des mots ou bien un touché sur la joue, tout ce que j’osais faire lui dirait que je l’aime. « On terminera cette discutions plus tard »… je voulais la terminer mais je ne savais comment ou quand, sans qu’elle ne soit occupé au bar avec des clients mais nous verrons, surement que je lui proposerais de rester après la fermeture afin d’en parler tranquillement. Alors qu’elle quittait la pièce… j’en profitai pour glisser quelques mots en fait deux mots !
— Je t’aime
Je profitais d’abord du peu de temps que j’avais pour monter me changer, j’avais même attrapé un gilet assez chaud pour lui passer afin qu’elle se réchauffe quand même un peu car la pluie n’était pas totalement sèche et je ne voulais pas qu’elle chope une maladie ou du moins un rhume bien que se serait marrant d’être cloué enrhumé dans un canapé avec elle… bien que trop bizarre mais je dis bien malade non pas plus, je ne suis pas un pervers bien sur qui rêve de coucher enrhumé avec une fille enrhumée, quoique… non bien sur, je rigole ! Mais un sourire se dessinait sur mes lèvres et mon regard se posa sur elle qui avait un visage si triste mais je lui posa le gilet sur le bord simplement en allant dans mon coin sur une table pour faire les comptes de la semaine avec mes papiers et mes factures, j’étais calme durant pratiquement la moitié de la soirée à regarder toutes les 20 secondes comment elle allait… au point ou je n’avançais guère et je n’avais rien mais rien fais mais c’est alors que je l’a vis avancer vers moi… je ne savais pas ce qu’elle allait faire mais elle avait une tasse de café avec elle… j’avais soudainement peur qu’elle veuille me l’a verser sur moi pour se venger ou bien peut-être qu’elle voulait juste me l’apporter afin de m’empêcher de dormir devant mes comptes mais je me contenta de l’a regarder avec petit sourire timide et un peu gêné ! Le bar allait bientôt fermer ses portes, les clients sortaient de plus en plus rapidement et il ne restait que les derniers qui avaient un peu abusé de l’alcool et dessoulait !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: _ Spécialité du chef (Katherina)   

Revenir en haut Aller en bas
 

_ Spécialité du chef (Katherina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fell's Church city :: Fell's Church and the food :: Le Mytic Grill.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit